L'architecture pour les aveugles a-t-elle un sens ?

Pages: 9 (2035 mots) Publié le: 9 juin 2013
DAVELUY CAMILLE

N° 11183










THEORIE ET DOCTRINE





Dissertation :
L’architecture pour les aveugles a-t-elle un sens ?




























COMMENT un aveugle voudrait-il vivre son quotidien, sinon tout aussi simplement que n’importe qui, lorsqu’il s’agit d’interagir avec l’architecture publique ou privée. C’est de là quepourrait provenir une réponse positive et catégorique quand on se demande si une architecture pour les aveugles vaut-elle vraiment le coup d’être édifiée. Pourtant, les habitus sociologiques et modes de vie sont en faveur du plus grand nombre, et les aveugles n’en font pas partie.
C’est pourquoi la réponse n’est pas aussi simple. Le fait de vivre et d’habiter ne nécessite pas uniquement la vue, quisemble pourtant si hiérarchisante avec les autres sens. Le corps de n’importe quel être humain, aveugle ou non, reçoit un nombre suffisant d’informations qui mériteraient d’être approfondies.
Existe-t-il des possibilités pour qu’une architecture généralisée par la vue se voit transformée en une architecture du corps, au moyen d’un filtre tel que le cas particulier des aveugles ?
Le texte nousconduira à faire un constat croisant science, philosophie et sociologie sur ce qui est modifiable, puis nous tenterons de résoudre le problème de l’architecture du corps, cependant contrebalancé avec l’évolution des technologies.



Que nous manque-t-il lorsqu’on est aveugle ? Un sens. Celui de la vue, qui sert de filtre entre le cerveau et l’extérieur. En créant des liens avec les autres sens,l’humain peut alors se mouvoir, se situer, apprécier une perception 3D de l’environnement. En effet tous les sens s’éduquent entre eux, et apprennent alors aussi à se distinguer. D’après les expériences d’Andrew N. Meltzoff, un bébé montre dans sa façon de réagir que l’échange d’informations se fait entre plusieurs récepteurs sensoriels. Il peut alors soit imiter les gestes d’un adulte, ou peutreconnaître un objet visuellement après l’avoir touché sans le voir. Pourtant l’inverse n’est possible qu’à partir de 5 mois, car il faut partir du principe que la cohésion des sens et des échanges se construit à partir de l’expérience. C’est ainsi qu’il ne pourra pas avant cet âge reconnaître par le toucher un objet vu précédemment.
Cette expérience est stockée, c’est-à-dire qu’elle se situe dans unemémoire à long terme et détermine un individu. C’est ce qui permet de contredire la réponse faite au problème de Molineux (par Descartes par exemple) selon laquelle certaines capacités sont acquises. Et surtout pas la vue : un aveugle qui la retrouve doit apprendre à détecter ce nouvel outil, et surtout s’en servir.
La sensation de vue, nouvelle ou non, peut être alors éparse et précise comme lemontrent des théories récentes. En effet, c’est la mémoire qui bride la quantité d’informations sauvegardées, et ce que l’on choisit de garder constitue une icône de l’environnement perçu : on parle d’amnésie inintentionelle. Il est donc vrai que de l’ensemble des perceptions fragmentaires résulte une « scène », un moment précis mais global, que l’on peut qualifier de représentation personnelleprovenant de l’expérience passée. Cette scène qui est fausse et intime, fait partie d’une mémoire dans laquelle les souvenirs s’ancrent profondément. Et par conséquent non dans la mémoire dite courte (mémoire vive), dans laquelle s’inscrivent les manières de percevoir.
La vue reste aussi semblable au sens le plus utilisé, même s’il n’est pas le plus important . La façon de vivre de notre époquecompare toujours la vue avec les autres sens. Les hiérarchise-t-elle? Une publicité pour de la nourriture donne le goût dans la bouche et l’odeur dans le nez, la vue d’un canapé confortable après 3H de marche donne au corps une envie irrésistible de s’asseoir, La lumière attire et le noir effraie. En revanche, rien ne tend pour l’instant à prouver que la société d’aujourd’hui pousse à égaliser...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'architecture pour les aveugles
  • L'élaboration d'une architecture pour les aveugles a-t'elle un sens ?
  • De la perte des sens à la perte de sens de la perte de sens à la perte des sens
  • Stage à "la maison des aveugles"
  • Apprendre à voir l'architecture
  • Apprendre à voir l'architecture
  • Apprendre a voir l'architecture
  • Droit à l'architecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !