L'art invisible

524 mots 3 pages
L'Art invisible (Understanding Comics) est un essai sous forme de bande dessinée, de 1993, par l'auteur américain Scott McCloud.
Avec ses 200 pages, L'Art invisible est le premier ouvrage théorique et philosophique sur la BD sous forme de BD. De cette manière, les analyses et les exemples de l'auteur prennent immédiatement forme dans l'esprit du lecteur, ce qui est plutôt pratique lorsqu'il s'agit d'étudier des concepts aussi typiques que les distorsions spatiales et temporelles du vide entre les cases !

Contenu
Scott McCloud, le narrateur, fait le tour des grandes formes et des langages qui prennent corps au travers des bandes dessinées américaines, européennes et japonaises.
Il commence par bien définir la bande-dessinée en y cherchant la petite bête : après tout, ce n'est pas plus simple que de définir la littérature ! L'auteur y consacre un long chapitre et nous offre même un petit retour aux sources de la narration, avec une série d'exemples égyptiens, mayas, médiévaux... Le but étant d'aller un peu plus loin que le terme d'art séquentiel, communément admis pour définir la bande dessinée.
Ce petit topo permet ensuite de passer aisément au corps même de ce qui constitue une BD, à savoir l'alliance des mots et des images. Elle procède alors comme une grammaire iconique, où les mots se voient et où les images évoquent des concepts. Un fonctionnement qui va de pair avec une « participation », une identification du lecteur. Les différents comparatifs culturels sont assez savoureux, surtout en matière de BD japonaise où le vocabulaire iconique peut paraître à un occidental particulièrement incongru. Par exemple, le saignement de nez y exprime le désir sexuel.
L'imagination fait le reste, question d'interprétation. Nous voilà encore au cœur de la BD avec ce concept de l'ellipse, de l'enchaînement entre deux cases, car c'est justement cet « entre deux cases » (les américains le nomment "gouttière") qui va permettre de créer de la progression de temps et de

en relation

  • Rendre visible, est ce la regle de l'art?
    1949 mots | 8 pages
  • L'art rend-il visible l'invisible ?
    1900 mots | 8 pages
  • L'art rend visible l'invisible
    4543 mots | 19 pages
  • L’art nous détourne-t-il de la réalité ?
    1853 mots | 8 pages
  • Commentaire De Texte Art Bergson
    1056 mots | 5 pages
  • Flaubert
    1597 mots | 7 pages
  • explication de texte bergson
    996 mots | 4 pages
  • XXVII
    1457 mots | 6 pages
  • Explication de texte. la pensée et le mogvant, bergson
    1517 mots | 7 pages
  • L'art
    462 mots | 2 pages