L'autorité parentale 2nde

Pages: 37 (9025 mots) Publié le: 29 août 2011
Citoyenneté et transformation
des liens familiaux
L'évolution de l'autorité parentale avec les siècles

SommaireSommaire
Introduction3
1 L’autorité paternelle4
1.1 Dans l'Antiquité4
1.1.1 Chez les Romains4
1.1.2 Chez les Grecs5
1.1.2.1 À Athènes5
1.1.2.2 À Sparte5
1.2 Au Moyen-Age6
1.3 Les conséquences de la révolution et les modifications apportées par le code civil8
2L'autorité parentale10
2.1 Le 20ème siècle: révolution féministe et apparition des droits parentaux10
2.1.1 Les nouveaux-pères12
2.1.2 Les familles recomposées13
2.1.3 Une forme d'exercion de l'autorité: le châtiment à travers le débat sur la fessée14
2.2 Est-ce la fin de « l'enfant roi »?16
3 Opinion personnelle de Mlle Barbaza Julie18
Conclusion20

Annexe I : L'autoritéparentale selon la loi

Introduction
Dans le cadre de l'ECJS, nous devons effectuer un dossier de synthèse sur un sujet appartenant au thème de la citoyenneté et de la transformation des liens familiaux.

Afin de choisir notre sujet d'étude, nous avons donc commencé par chercher avec nos pré-requis l'évolution des familles surtout au XX ème siècle. Nous ne pensions pas vraiment travailler sur lesfamilles du Moyen-Âge ou encore sur celles de l'Antiquité... Nous avons tiré de ces réflexions plusieurs pistes: des liens unissants les parents (mariage, pacs, concubinage...) à l'autorité parentale en passant par la filiation (biologique, domestique ou généalogique)... Nous avons opté, après réflexions, pour: l'évolution de l'autorité à travers les siècles: paternelle puis parentale.
Ainsi, nousétudierons d 'abord l'autorité parentale dans le temps puis l'autorité parentale de nos jours.
Suite à de nombreux évènements et dans l'incapacité de travailler avec mon groupe initial, j'ai écrit le dossier qui suit, seule, tout en étant parfaitement consciente que cela ne respectait pas l'un des objectifs de l'ECJS.

L’autorité paternelle
Dans l'Antiquité
Dans l'Antiquité, d'après Fustel deCoulanges (historien français du 19ème siècle) « ce qui unit les membres de la famille, c'est quelque chose de plus puissant que la naissance, que le sentiment, que la force physique ; c'est la religion du foyer et des ancêtres. ». A Rome comme en Grèce, on retrouvait souvent sous un même toit père, mère, enfants, domestiques et esclaves.

Chez les RomainsDans l'empire romain, le paterfamilias règne dans sa famille. Il a droit absolu de vie et de mort sur ses enfants. L'antique « patria potestas » du droit romain en est un bon exemple: lorsque l'enfant vient de naître, il est amené et montré à son père. Si celui-ci le trouve fort et beau, le nouveau-né est accepté dans la famille. Sinon, il est tué ou laissé à l’abandon sur une place publique. Et pourtant Aristote note en même tempstout le soin porté à l'éducation des enfants par le père. L'autorité était attribuée à la mère uniquement lorsque le père n'était pas déclaré ou était décédé.
Ce droit de vie et de mort permanent des pères sur leurs enfants est supprimé à la fin de l’Antiquité par les empereurs chrétiens.

À Rome, les « justae nuptiae» obéissaient au principe strict de la monogamie mais envisageaient deuxstatuts pour la femme: demeurer sous la puissance paternelle ou passer sous celle de son mari : l'un ou l'autre avait sur elle droit de vie et de mort de la même façon qu'avec leurs enfants.
Il faut aussi ajouter une dégradation progressive des moeurs romaines, désorganisant la famille par le divorce devenu si fréquent, qu'on parlait de « polygamie successive ».

Chez les GrecsÀ AthènesComme l'avaitdécrit Aristote, c'est d'abord la famille nucléaire (Elle est composée d’un couple avec un ou plusieurs enfants naturels) que les athéniens envisageaient. Et même s'il autorisait une concubine au mari, le droit hellène préconisait le mariage monogamique. L'adultère était réprimé autant chez l'homme que chez la femme et le divorce accepté paraît avoir été assez peu répandu.
Il est vrai que le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'autorité parentale
  • L'autorité parentale
  • L'autorité parentale
  • L'autorité parentale
  • L'autorité parentale
  • L'autorité parentale
  • L'autorité parental
  • l'autorité parentale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !