L'eau dans la plante

3460 mots 14 pages
I) Phénomènes où intervient l’eau a.Osmose L'osmose est définie comme étant le phénomène d'échange d'eau entre deux milieux de concentrations différentes, ces deux milieux étant séparés par une membrane hémiperméable ou perméable. Par loi d'osmose, l'eau va toujours du milieu le moins concentré (hypotonique) vers le milieu le plus concentré (hypertonique) jusqu'à ce que l'uniformité des concentrations de part et d'autre de la membrane soit atteinte, sous l'action de la pression osmotique. A l'échelle cellulaire, l'osmose est un phénomène vital en raison des diverses activités (métaboliques et structurales) de l'eau, développé plus tard.
b.Croissance de la plante Comme la plante contient 80% d'eau en moyenne, cela en fait le principal composant en termes de masse. De plus, l'eau constitue la moitié du volume de la sève brute qui est à la plante ce que la nourriture est à l'homme. Comment l'eau contribue-t-elle alors à la croissance de la plante? La réponse la plus évidente est la turgescence. A titre d'information, par opposition à la plasmolyse, la turgescence est l'état cellulaire associé à l'allongement de la cellule végétale, causée par une entrée d'eau dans cette même cellule. L'eau étant devenue abondante dans la vacuole, la pression exercée de l'intérieur de la cellule vers le milieu opère alors sur la paroi primaire. En effet, la membrane cytoplasmique s'étire et s'accole à la paroi squelettique qui donne un aspect bombé à la manière d'un ballon gonflé à la cellule. Ce phénomène est appelé pression de turgescence. Mise à part la turgescence, l'eau agit aussi dans la photosynthèse qui sera développée plus tard. Dans cette optique, l'eau est encore un facteur de croissance étant donné que, dans un premier temps, elle permet la synthèse de substances organiques aux plantes chlorophylliennes. En effet, il s'avère nécessaire de rappeler que, contrairement aux autres êtres vivants, les autotrophes (dont la plante verte) présentent la particularité de

en relation

  • L'eau et la plante
    4257 mots | 18 pages
  • La plante et l'eau
    1034 mots | 5 pages
  • Absorption d'eau
    1174 mots | 5 pages
  • Ecosysteme du parc de la rmi
    2979 mots | 12 pages
  • L'efficacité des engrais
    3030 mots | 13 pages
  • etude
    6170 mots | 25 pages
  • Eau et nutrition minérale
    11953 mots | 48 pages
  • Tp la photosynthèse
    2429 mots | 10 pages
  • TP2
    1242 mots | 5 pages
  • Californie (incomplet)
    363 mots | 2 pages