L'EDUCATION CHEZ LES GRANDS

3363 mots 14 pages
INTRODUCTION
I. CONCEPTION PLATONNICIENNE
I.1 Plan d’éducation chez Platon
CONCEPTION ARISTOTELICIENNE II.1 Plan d’éducation chez Aristote
III. LES INFLUENCES SUR LE SYSTEME EDUCATIF SENEGALAIS
III.1. Sur le plan politique
III.2. Sur le plan institutionnel
III.3. Sur le plan pédagogique
IV Limites
CONCLUSION

INTRODUCTION :
Depuis l’Antiquité, les penseurs ont élaboré des théories de l’éducation. Ils ont eu à réfléchir sur les enjeux de la connaissance, du savoir. Mais pour l’essentiel, ils sont restés au niveau de la pensée spéculative. Nous pensons à des philosophes comme Platon et Aristote. D’ailleurs l’objet de notre étude, qui sera soumis à votre appréciation, portera sur ces deux conceptions de l’éducation, notamment celle de Platon et d’Aristote. Ainsi, sans nous attarder sur leur œuvre autobiographique, nous parlerons plutôt de la conception de chacun, de leurs influences sur le système éducatif sénégalais et de leurs limites.
I. CONCEPTION PLATONICIENNE
Pour comprendre l’éduction selon Platon, il est nécessaire de se demander dans quel terreau d’émergence il a évolué. En 429 BC, Périclès mourut, annonçant ainsi une série de guerres dites Péloponnèse entre les cités grecques Athènes, Sparte et Corinthe. Les mœurs et les comportements changent radicalement. Platon va proposer une cité idéale orientée vers la vertu (science du bien et du mal ; ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire). Socrate dira dans la République « si notre cité a été bien organisée, on doit trouver en elle quatre vertus indispensables : sagesse, courage, discipline et justice » . Or ce qu’on aperçoit clairement dans les individus, c’est un état d’esprit qui donne naissance à des désordres. Une réforme des idées et des mœurs devient une condition nécessaire d’une bonne politique qui passe inévitablement à une bonne éducation des citoyens. Il faut donc réglementer l’éducation en examinant ce qui sera impératif et ce qui est à

en relation

  • La reine d'anglettere
    22151 mots | 89 pages
  • Bilan et mémoire de la seconde guerre mondiale
    8907 mots | 36 pages
  • Evolution créatrice
    79489 mots | 318 pages
  • Inofrmatios
    4739 mots | 19 pages
  • Etat-nation
    15109 mots | 61 pages
  • Discours de presse
    29394 mots | 118 pages
  • TD Sade
    8212 mots | 33 pages
  • fidélisation stratégies et pratiques
    12221 mots | 49 pages
  • Pierre manent ; cours familiers de philosophie politique, chapitres 1, 2, 3, 4, 5.
    9497 mots | 38 pages
  • Terminale
    5492 mots | 22 pages