L'enfant sauvage

Pages: 5 (1089 mots) Publié le: 6 juin 2013
Le passage dont je vais parler, la première partie du chapitre 6, regroupe une correspondance interposée entre plusieurs intervenants dans le journal de Paris qui donna lieu à une polémique de relativement d’importance. Celle-ci débute lorsqu’un homme du nom de G. Feydel publie un “article” dans le journal de Paris, le 10 août 1800 dans lequel il critique l’auteur d’un article de la Gazette deFrance qui croît que Victor de l’Aveyron est plus ou moins un véritable enfant sauvage et prétend qu’au contraire celui-ci n’est en réalité qu’un acteur passablement doué. Pour donner du poids à sa déclamation et faire entendre celle-ci il utilise un procédé qui est apparemment en vogue à l’époque en Angleterre mais encore relativement nouveau en France, à savoir la proposition de paris via desjournaux, permettant ainsi de prendre à témoin la plus grande partie possible de la population susceptible d’être intéressée. Sans véritablement avancer d’arguments pour le moment Feydel propose donc un pari de 24F à l’auteur de l’article qu’il dément ainsi qu’à onze autres personnes qui se révéleraient intéressées, précisant qu’il a déjà déposé l’argent et qu’il attends de pied ferme leurparticipation pour leur prouver qu’ils sont en tord et que l’enfant est bien un comédien. Il dit faire cela pour le bien commun, pour éviter aux sciences de se rétrograder d’avantage et semble presque révolté par la crédibilité donnée par l’opinion publique à cette histoire.

Très vite un homme du nom de R. Vaysse réagit à ce courrier, lui aussi au sein du journal, et exhorte Feydel à se rétracter, luidisant que de nombreux témoins ont vu l’enfant, que de nombreuses observations ont été faite et que son état si ce n’est pas sauvage en tout cas exceptionnel et très loin de la comédie a été tout à fait prouvé. Après que Feydel aie répondu qu’il maintenait son opinion et donc ses paris, Vaysse, regrettant que son adversaire n’aie pas écouté ses conseils, se résigne, convaincu de la justesse de sonopinion, à participer au pari et propose comme juge de la discussion la Société des observateurs de l’homme. Une autre personne du nom de Capelle écrit lui aussi au journal pour faire part à Feydel que la société des observateurs serait également selon son point de vue une bonne option.

Peu de temps après un homme de théâtre appelé B.C prouve que Victor n’est pas un comédien au sens proprejouant donc sur les mots puisque ceci était bien sur une évidence. Feydel lui concède donc ses 24 F tout en maintenant son paris avec les autres. Cet épisode n’est pas rapporté tel quel dans le livre mais Feydel et B.C s’échange quelques courriers à ce sujet sans faire vraiment avancer le débat c’est pour cela que je ne leur consacrerai pas plus de temps.

A partir de la Feydel y va enfin de sesarguments en présentant sur une durée de quelques mois 5 articles argumentatifs dans le but est de prouver que le sauvage de l’Aveyron n’en est pas un.

Dans la première il demande à ses adversaires de calmer leur verve en expliquant avec l’aide de quelques anecdotes que malgré toutes les signatures et validations apportées à la théorie de l’enfant sauvage il a les moyens de la contredire et quec’est ce qu’il va faire dans ses 4 lettres suivantes.

Dans la seconde il commence par présenter les sources desquels il tire toutes ses informations sur l'enfant sauvage. Celles-ci sont deux hommes de science qui ont étudiés Victor à titre officiel et sont donc on ne peut plus légitime et irréprochables. Après cela il parle des enfants et hommes sauvages en général qu’un certain Linnaeus a recensé.Il en fait une brève liste et fait une remarque globale à leur sujet. Celle-ci est que jamais des hommes qualifiés de sauvage ne sont en réalité vraiment extérieurs à la société et à la notion de famille et que jamais un homme d’aucune peuplade même parmi les plus primitives ne marcherait naturellement à quatre pattes. Sans faire de lien direct avec Victor il énumère quelques cas de sauvages...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage
  • L'enfant sauvage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !