L'enfant

1436 mots 6 pages
Jacques Vingtras L’Enfant relate, en vingt-cinq courts chapitres, la période de la vie de Jules Vallès, qui s’étend jusqu’en 1851, en racontant l’enfance de Jacques Vingtras. Ce livre est dédié « à tous ceux qui crevèrent d’ennui au collège ou qu’on fit pleurer dans la famille, qui, pendant leur enfance, furent tyrannisés par leurs maîtres ou rossés par leurs parents ». Le premier souvenir mentionné par Jacques concerne, justement, les coups qu’il reçut de sa mère. Le collège, quant à lui, est une « prison ». Les vacances sont des moments de liberté pour le héros. Vient le déménagement à Saint-Étienne, où Jacques se trouve, au lycée, dans la classe de son père. La famille connaît « un drame », en fait la liaison adultère du père avec une habitante de Saint-Étienne, en 1845. Dans le roman, le départ pour Nantes apparaît comme la conséquence de cet adultère alors qu’il résulte du succès du père à l’écrit de l’agrégation. À Nantes, Jacques fait ses humanités et a une liaison avec madame Dévinol. Cette liaison cause le départ de Jacques pour Paris. Mais ce qui n’est pas dit dans le roman, c’est que ce départ vient aussi des activités politiques de Vallès qui avait manifesté en février 1848 avec les républicains nantais. Après son passage à la pension Legnagna, Jacques doit rentrer à Paris. Là, il défend l’honneur de son père, qui s’est fait insulté par le frère de l’un de ses élèves : il se bat en duel mais est blessé. Cette « délivrance » constitue sa sortie de l’enfance et son entrée dans la vie d’homme. La famille et l’école, principales cibles de L’Enfant Ce roman a un intérêt historique important. Il est celui d’un écrivain engagé, qui exprime sa révolte contre la société bourgeoise de la Monarchie de Juillet. Il met en cause les deux institutions fondamentales de cette société, la famille et l’école. D’emblée, les rapports entre la mère et son fils sont présentés : dès le premier paragraphe, Jacques raconte : « je n’ai pas été dorloté,

en relation

  • L'enfant
    527 mots | 3 pages
  • L'enfant
    1124 mots | 5 pages
  • l'enfant
    363 mots | 2 pages
  • L'enfant
    1317 mots | 6 pages
  • L'enfant
    365 mots | 2 pages
  • L'enfant
    1070 mots | 5 pages
  • L'enfant
    5240 mots | 21 pages
  • l'enfant
    475 mots | 2 pages
  • L'enfant
    1338 mots | 6 pages
  • L'enfant
    1194 mots | 5 pages