L'etat est il un mal necessaire

Pages: 6 (1378 mots) Publié le: 22 février 2011
De plus, lors du développement, le vendeur, ou distributeur, du film joue désormais un rôle crucial dans l’élaboration du scénario et du script [149] . En effet, pour décider de distribuer un film, le vendeur cherche une histoire souvent grand public, qui donnera un box-office bénéfique. En ce sens, le cinéma d'auteur n’est plus privilégié lors de la distribution
Cependant c’est aussi le premierclient du cinéma [164] . Les chaînes de télévision consacrent une part importante de leurs grilles horaires aux films ou aux documentaires car ces programmes leur garantissent des taux d’audience excellents [165] . En contrepartie des accords imposent aux chaînes des montants d’investissement dans la filière cinématographique. Elles deviennent de ce fait coproductrices et prennent une partimportante du financement des films par l’acquisition des droits de diffusion des films [166] . Aujourd’hui il est devenu incontournable à une production cinématographique d’obtenir une diffusion télévision pour monter un projet
En tête des plus gros importateurs de longs métrages, on trouve les États-Unis et la France [172] . En effet, le volume des échanges entre l’Europe et l’Amérique du Nord estimportant : en 1997, par exemple, 53 millions de Nord-Américains ont vu des films européens en salle tandis que 388 millions d’Européens ont vu des films américains. Néanmoins, la balance commerciale est favorable aux États-Unis, totalisant un revenu annuel de 5 600 000 000 $ [172] . Vient ensuite le Canada dont les salles ont projeté près de 220 films étrangers [173] . Dès lors, il est possibled’opérer un rapprochement entre les pays producteurs et les pays exportateurs, en effet, les pays qui exportent le plus sont souvent ceux qui produisent le plus [172] . L’Inde apparaît en première position avec une production à l’exportation de près de 60 % à destination des marchés d’Afrique [172
Parallèlement, d’autres cinémas ont pris parti de l’évolution du marché, et ont réussi à faire leurplace, avec une importation de plus en plus importante, c’est par exemple le cas du Bollywood, et plus généralement du cinéma indien. En Inde, les productions sont généralement peu coûteuses, la plus chère a atteint 10 000 000 $ [174] , [175] . Jusqu’à la fin des années 1980, les films n’étaient pas diffusés en dehors de l’Inde elle-même, à quelques exceptions près comme le Maroc [176] , à cause desdistributions américaines et européennes dont l’influence était mondiale [177] , ou de par la différence de culture [178] . Cependant, avec l’amélioration des techniques liées aux effets spéciaux, les films bollywoodiens ont réussi à s’implanter, et à développer un marché plus large, comme Krrish tourné en 2006 ou Love Story 2050 (2007) dont le tournage a généré la participation de plus de cinqstudios internationaux d’effets spéciaux [179] . Ainsi, le cinéma indien s’est développé, et internationalisé.
Le cinéma sud-coréen bénéficie de mesures de protection : les salles doivent avoir un film coréen à l'affiche au moins 40 % de l'année. Mais aujourd'hui, la part de marché du cinéma coréen en Corée du Sud dépasse les 50 %. Depuis 1998, des négociations avec les États-Unis visent à supprimerou au moins réduire cette part de la production nationale dans la programmation des salles coréennes, sans aboutir. Les États-Unis sont très hostiles au droit national sud-coréen, qui a toutefois pu être maintenu grâce à une forte mobilisation des cinéastes coréens
My Sassy Girl became the most popular and exportable Korean film in history
Sont encore prohibées à la télévision les scènes desexe, de nudité, la présence d'alcool, de cigarettes ou de pistolets. En vidéo, pour simplifier le problème, ces scènes sont fréquemment floutées. Certains films récents se sont même moqués de cette pratique, tels Jaew ou M.A.I.D..

Les DVD importés, eux, ne sont généralement pas altérés par la censure, même si le Ministère de la culture décourage fortement leur distribution. Depuis que le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'état est-il un mal nécessaire?
  • L'etat est-il un mal necessaire?
  • L'etat est-il un mal nécessaire?
  • L'état est-il un mal nécessaire
  • L'etat est il un mal nécessaire ?
  • L’Etat est-il nécessaire ?
  • La guerre : mal nécessaire ou mal détestable ?
  • La guerre : mal nécessaire ou mal détestable ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !