L'etat a-t-il tout les droits

Pages: 6 (1363 mots) Publié le: 5 mars 2011
Dissertation

Il s'agit de nous demander si l'État à tous les droits. La question porte ici sur la nature de la souveraineté de l'État et la source de ses droits : nous nous demanderons donc si il existe une limite à son autorité, au delà de laquelle les citoyens Lambda n'ont plus aucune influence, où il ne peuvent ni intervenir ni légiférer. Mais on pourrait aussi se demander d'où provient lepouvoir de l'État et quel en est sa source, car c'est la aussi ce qui déterminera ses droits sur les citoyens concernés.
Quelle est la nature et la source du pouvoir de l'État ? Et quelles sont ses limites ?

On peut penser tout d'abord que l'État n'a de limite que si il le décide, c'est lui qui crée les lois les institutions, et pose lui même ses propres limites, dans par exemple larédaction de sa constitution. Expression de la force, l’État n’aura-t-il pas toujours la tentation, quelle que soit la forme du gouvernement, de dominer, fût-ce par le moyen d’une violence déclarée légitime, les citoyens auxquels il est censé garantir ordre et sécurité ? Hobbes qualifie le pouvoir absolue de Léviathan, un énorme monstre décrit dans l'ancien testament comme doué d'une puissance et d'uneforce surhumaine.
Reprenant la métaphore de Hobbes, Alain nous dit, dans ses Propos, que ce Léviathan « dont vous et moi sommes de petites parties, n'est pas du tout civilisé, c'est un enfant ou un sauvage comme on voudra le dire. Ce qu'il peut faire, il le fait aussitôt son âme, si il en a une, ne distingue pas entre le fait et le droit » Alain parle et décris ici le régime autoritaire, unexemple de contraintes et de règles, toute arrogée par la force. Les exemples de régimes de ce types sont nombreux, tout autour du globe et tout au long de l'histoire, comme la tyrannie de Staline de 1929 à 1953 où près de 12 millions de personnes furent déportés dans des goulag, qualifié alors de camps de redressement. Qu'est ce sinon une démonstration de la violence d'un État qui c'était alors arrogétout les droits ? Un autre exemple du même type est la dictature communiste du Cambodge, où l'État alors appelé Khmers rouges provoqua la mort de 21% de sa population.
Il est clair que le tyran, qui utilise son pouvoir en vue de l’assouvissement de ses passions, de ses intérêts particuliers, n’est pas, à proprement parler, un homme d’État, mais une sorte de monstre, dans lequel l’essence duPolitique cesse d’être visible. Vouloir le pouvoir pour le pouvoir ne peut conduire qu’à vouloir toujours plus de pouvoir, sans qu’il soit possible de fixer un terme ou un sens à cette volonté.
L'État français à déjà utilisé ses droits de manière poussée, pour par exemple faire accepter des réformes, comme dans le cas de la réforme des retraites. En effet la loi promulgué le 10 novembre 2010 futsuivie de nombreuses manifestations et grèves, ce qui n'empêcha pas l'État de continuer ce que les médias appelaient alors un gigantesque bras de fer. A ce jour les grèves ont cessée pour la plupart, et l'État ressort gagnant de cette confrontation, où il aura consciemment ignoré l'avis d'une partie de la population. Il est cependant important de distinguer ce régime du régime autoritaire dont nousavons parlé précédemment. La démocratie à pour but, non la recherche du pouvoir, mais bien au contraire la satisfaction de chacun. C'est pourquoi on a pu consentir à un petit sacrifice quand à la réforme, si cela nous permet d'assurer notre future retraite. Les citoyens n'acceptent cependant que rarement de sacrifier quoi que ce soit pour quelque chose qu'ils tiennent pour acquis. Un État digne dece nom, (une République – puisque, pour Platon, les deux mots sont synonymes –) ne peut voir le jour que si le pouvoir des gouvernants applique de la façon la plus rigoureuse le principe de la justice, qui assigne à chacun la place qui lui convient dans l’édifice de la Cité, en fonction de ses aptitudes, de ses mérites, et non de ses désirs propres.

L'État a cependant des limites quand à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'etat a til tout le droit
  • L'état a-t-il tous les droits ?
  • L'etat a-t-il tous les droits ?
  • L'etat a t-il tous les droits ?
  • Le droit à rire de tout
  • L'etat a t'il tous les droits?
  • Il Est Dit Souvent Que Le Droit Me Ne A Tout
  • Tout homme a-t-il droit au respect ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !