L'etre et le temps

Pages: 16 (3970 mots) Publié le: 17 février 2013
Conscience de soi (Hegel)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
| Cet article a une forme trop académique.La forme ressemble trop à un extrait de cours et nécessite une réécriture afin de correspondre aux standards de Wikipédia. N'hésitez pas à l'améliorer. |
| Cet article doit être wikifié (décembre 2009).La mise en forme de son texte ne suitpas les recommandations Wikipédia (style, typographie, liens internes, liens interlangues, etc – vérifier la page de discussion où ces motifs peuvent avoir été précisés). Téléchargez le guide de syntaxe et modifiez ! |
Après avoir décrit les trois étapes de la conscience (Certitude sensible, Perception et Entendement), Georg Wilhelm Friedrich Hegel aborde dans la Phénoménologie de l'esprit le stadesuivant : la conscience de soi ou autoconscience. Cette partie de la Phénoménologie de l'Esprit qui coïncide avec le chapitre IV, contient entre autres la célèbre « dialectique du maître et de l'esclave », cruciale pour l'interprétation marxiste de Hegel.
Sommaire [masquer]  * 1 Présentation * 1.1 IV. La vérité de la certitude de soi-même * 1.1.1 Maîtrise et servitude *1.1.2 Liberté de la conscience de soi * 2 Exposé détaillé de la partie autoconscience * 2.1 Introduction * 2.1.1 1. La conscience de soi, en soi * 2.1.2 2. La vie * 2.1.3 3. Le moi et le désir * 2.1.3.1 Introduction : vie et "conscience de soi, en soi" * 2.1.3.2 Dialectique de la vie et de la "conscience de soi, en soi" * 2.2 A.Indépendance et dépendance de la "conscience de soi, en soi" * 2.2.1 Introduction à « domination et servitude » * 2.2.2 1. La "conscience de soi, en soi" doublée * 2.2.2.1 Dialectique de la reconnaissance * 2.2.3 2. La lutte des "conscience de soi, en soi" opposées * 2.2.3.1 Introduction * 2.2.3.2 Dialectique de la lutte à mort * 2.2.4Transition * 3 3. Maître et esclave * 3.1 Dialectique du maître et de l’esclave * 3.1.1 a) La domination * 3.1.2 b) La peur * 3.1.3 c) La culture (ou formation) * 3.2 B. Liberté de l’autoconscience. Stoïcisme, scepticisme et conscience malheureuse * 3.2.1 Introduction * 4 Dialectique * 4.1 1. Stoïcisme * 4.1.1 a) Introduction *4.1.2 b) Dialectique * 4.1.3 c) Transition * 4.2 2. Le scepticisme * 4.2.1 a) Introduction * 4.2.2 b) Dialectique * 4.2.3 c) Transition * 4.3 3. La conscience malheureuse * 4.3.1 a) Introduction * 4.3.2 b) Dialectique * 4.3.3 c) L’attitude chrétienne * 4.3.3.1 Introduction * 4.3.3.2 Judaïsme *4.3.3.3 Du judaïsme au christianisme * 4.3.3.4 Christianisme * 5 Voir aussi * 5.1 Articles connexes |
Présentation[modifier]
Alors que les trois premiers chapitres traitaient des facultés cognitives de l’homme, de ce qu’il y a d’apparemment passif en lui (l’objet était posé face à une conscience), Hegel va maintenant étudier la conscience en tant que désir et action, c'est-à-direen tant qu’elle prend conscience de sa liberté et de sa puissance transformatrice, moteur de l’histoire humaine.
-------------------------------------------------
IV. La vérité de la certitude de soi-même[modifier]
Hegel a considéré la conscience en général, c’est-à-dire la conscience du monde extérieur. Dans cette conscience, la certitude de l’objet s’est déplacée de l’expérience immédiate àl’entendement en passant par la perception. Il y a ainsi une dialectique de la vérité qui fait apparaître tous les moments de la conscience comme des erreurs. Jusqu’ici, la vérité était posée en dehors de la conscience ; mais en prenant conscience de l’identité du « je » et de l’acte de relation de la conscience, nous arrivons à la conscience de soi, « dans le royaume natal de la vérité. »
La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’être humain en tant qu’individu existe-t-il depuis l’origine des temps?
  • « L’être humain s’habitue à tout, il suffit d’un peu de temps. »
  • L'être
  • L'être et le paraître
  • Jean-paul sartre, l’être et le néant : «on apprend sa pensée objectivement par le langage en même temps qu’on la pense...
  • L'être humain
  • L'être humain
  • L'etre parti

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !