L'evolution du statut de la femme dans la societe

1200 mots 5 pages
B_ Une évolution vers de nouveaux droits
C’est en 1874 que la première loi en faveur des femmes est votée. Elle consiste à interdire le travail des femmes dans les mines et le dimanche.
Par la suite arrive la journée de la femme. En effet, le 8 mars 1910, la confédération internationale de femmes socialistes de tous les pays, crée une journée de la femme visant à servir de propagande au droit de vote de celles-ci.
Avant 1965, la femme passait du statut de fille sous la garde de son père à celui de fille sous celui de son mari. Tant au niveau professionnel qu’au niveau financier, elle dépendait de son époux. Cependant une loi va mettre fin à tout cela. Cette loi décrète que le mari n’a plus le droit de s’opposer à l’exercice d’une profession de sa femme et son autorisation n’est plus nécessaire pour ouvrir un compte. En allant travailler, elles vont beaucoup plus se sociabiliser contrairement avant où la femme était destinée à rester a la maison pour s’occuper de enfants et faire à manger. Elles auront aussi leur propre salaire. Ce qui veut dire que les femmes pourront gérer elle-même leur argent et aller travailler, ce qui leur donne beaucoup d’indépendance.
Ensuite, plus tard, arrive la loi Neuwirth (en référence a Lucien Neuwirth, ancien sénateur, qui proposa cette loi), qui autorise la contraception. A cette époque, faire des enfants était un quasiment un devoir pour les femmes par conséquent user d’un moyen de contraception était un délit jusqu’en 1967 (c’est plus précisément en 1972 que la contraception est légalisée alors qu’elle fut votée en 1967). Mais les moyens de contraceptions restent payants et non remboursés par la Sécurité Sociale.
La contraception est, elle, autorisé mais l’avortement, lui, reste un délit et ce jusqu’en 1975 grâce à la loi Veil (en référence à Simone Veil, ministre de la santé et qui fit voter cette loi) qui autorise celui-ci.
Avant cette loi, il y avait plus d’1 millions de femmes qui avortaient clandestinement dans des

en relation

  • Diderot et la métaphysique
    1158 mots | 5 pages
  • Le statut juridique de la femme en droit romain
    5664 mots | 23 pages
  • Le statut de la femme tunisie, libye et egypte
    1479 mots | 6 pages
  • Travail Socio
    1751 mots | 8 pages
  • Introduction au droit patrimonial de la famille
    3399 mots | 14 pages
  • Tpe image de la femme
    4608 mots | 19 pages
  • La femme et le sport
    1151 mots | 5 pages
  • Feminisme et choc de culture
    1305 mots | 6 pages
  • Institution familliale
    1204 mots | 5 pages
  • Les femmes américaines durant la première moitié du 20ème siècle
    2616 mots | 11 pages