L'historien et les mémoires de la seconde gm

Pages: 6 (1424 mots) Publié le: 24 octobre 2012
Leçon 2 : L'historien et les mémoires de la seconde GM

La mémoire : Ensemble des mémoires qui résulte de l'expérience des individus. La mémoire peut-être pluriel et contradictoire. L'historien va s'appuyer sur la mémoire des témoins pour établir les faits du passé, mais il confronte ces mémoires aux autres sources (= archives, films, journaux). La mémoire peut-être une mémoire nationale,l'état impose une interprétation officielle de l'histoire.

Introduction : L'histoire de la seconde GM est une histoire douloureuse et difficile car ça a été une période traumatisante (= attaque de civils, déportations). Les mémoires de cette guerre son nombreuses ex : mémoire des déportés, des résistants ou des civils. L'historien va faire le tri pour savoir ce qui est vrai. L'état a choisi denombreux lieux pour commémorer cette guerre. Ils sont très différents. Ex : monument mémorial : la coupole.

Les constructions des mémoires de la seconde GM

La mémoire patriotique au service de l'unité nationale.
L’Alsace fait partie du Reich. La France est occupée. Il y a une zone libre jusqu'en 42. La France de vichy (40-44). En 1940, il y a une nouvelle constitution « état français ». Lerégime de Vichy fait le choix de la collaboration avec l'Allemagne. Les français vont se diviser. Ces divisions sont nombreuses et complexes. En 1945, les français sont très choqués par ce qui s'est passé, ils sont meurtris et préoccupés par 1 quantité de problèmes (survie, logement, habitation). Dès 44, il y a l'épuration. Elle est assez vite contrôlée par l'état et est surtout modérée en France.De Gaulle à un certains nombres de priorités. La principale pour lui est de reconstruire la France au point de vue matérielle mais également l'état (= son gouvernement). Il faut donc éviter à tout prix la discorde et faire l'unité nationale autour de la république. Il veut démontrer que Vichy n'est qu'une parenthèse de l'histoire (= propagande gaulliste). Pour De Gaulle, la république n'a jamaiscessé d'exister. Idée de réconciliation nationale. Après la démission de De Gaulle, sont faîtes les lois d'amnisties en 47-51-53. Des collaborateurs sont arrêtés. Certains événements vont réveiller le traumatisme des années de guerre (= années noires). Ex : l'affaire d'Ouradour. Où l'assemblée nationale donne raison au Alsaciens avec leur « malgré-nous ». Sur les 21, 13 sauvés, 7 condamnés et 1condamné à la peine de mort. Elle va les amnistiés, au nom de la réconciliation nationale. Le Limousin ne l'a pas accepté mais ils n’ont pas eu gain de cause. Outadour est donc devenu en 44 un lieu de mémoires. Les quelques rescapés n'ont pas reconstruit le village et les ruines ont été conservées. 1 nouvel Ouradaour- Sur-Glane se trouve à côté.

La mise en avant d'une France résistante.
Legénéral De Gaulle va mettre en avant l'image d'une France qui s'est battu et à résister. On va donc glorifier cette action de la résistance. On va récolter le témoignage des anciens résistants et on va même les mettre en avant. Avec des cérémonies de commémorations. (= lieu de mémoire) ex : le Châteaubriant. 27 otages résistants fusillés dont un ado de 15 ans en 1941 en octobre. Donc chaque année ily a une cérémonie d'hommage au mois d'octobre. Le Parti communiste utilise ce parti car ils disent que les résistants faisaient partis du PC. Celui-ci était d'ailleurs appelé le parti des fusillés. CF la bataille du rail 1946 de René Clément qui met en avant l'action des chemineaux. CF l'armée des ombres. Cela va passer aussi par l'action de l’état, il va participer à cette glorification de laFrance résistante. Chaque président choisit un lieu où il va se remémorer. Ex : le mémorial du Mont-Valérien, le 18 juin 1960 là où les allemands ont fusillés 4500 personnes.
En 1964 les cendres de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon et il devient la figure de la résistance. L’historien Henry Rousso appelle ce mythe «  le résistancialisme ». Avec ça on ne pose pas de question sur Vichy....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'historien et les mémoires de la 2ne GM
  • L'historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale
  • L'historien et les mémoire de la second guerre mondial
  • L’historien et les mémoires de la Seconde Guerre mondiale
  • L'historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale
  • L'HISTORIEN ET LES MEMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE
  • L'HISTORIEN ET LES MEMOIRES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE
  • L'historien et les mémoires de la Seconde Guerre Mondiale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !