L'homme est-il un étant comme les autres

Pages: 5 (1145 mots) Publié le: 9 mai 2010
L’Homme est-il un étant come les autres ?
Introduction :
« Pour qu’une chose soit intéressante, il suffit de la regarder longtemps ». Cette citation de Gustave Flaubert s’adapte parfaitement à la situation de l’homme au sein de la nature. Situation qui devient de plus en plus compliquée suite au développement de la science. Le fait que l’Homme soit un être intéressant nous pousse à lecomparer aux autres étants, ce qui le rend encore plus complexe .l’Homme est-il un étant comme les autres ? Peut-on l’aligner à ceux qui assurent sa survie ?
Maître de la nature ou esclave du système biologique, l’être pensant a toujours une envie intarissable de se définir. Mais, faute de moyens, il se compare aux autres étants, comme pour se créer une raison à son essence. La possibilité quel’homme soit semblable à l’animal, qui- sans se poser de questions – veille au maintien de l’équilibre naturel aux cotés de la végétation, implique son l’introduction dans la chaîne alimentaire. Mais quel maillon pourrait-il bien représenter ?
L’Homme n’est-il qu’un animal doué de la pensée ? Ou bien serait-il un être exceptionnel, qui échappe aux lois de la nature ? Pourquoi cette obsession propre al’humain à toujours vouloir se comparer aux autres ?
Pour commencer, nous nous intéresserons à l’hypothèse qui suppose que l’homme serait un animal semblable à toute autre créature terrestre.
En suite, pour contre-argumenter cette idée,nous défendrons l’Homme comme étant un être à part, au sommet de l’être, et ce a cause du fait qu’il possède la vertu de la pensée, et la liberté decommuniquer.
Enfin, nous percerons le secret de l’envie humaine de se détacher du lot, nous prendrons son égocentrisme comme raison primaire à cette faiblesse.
Plan détaillé et partie rédigée :
L’Homme n’est qu’un être vivant sans plus. il s’adapte et se plie aux lois de la nature comme le ferait une fleur au milieu d’un champ, il travaille pour gagner sa vie comme l’abeille sait sibien faire en apportant le pollen à sa ruche, et enfin meurt tel un oiseau usé par un long et tumultueux voyage, la vie.
{text:list-item}
L’homme n’est pas comparable aux autres êtres vivants, il est unique en son genre. sa particularité peut se résumer en trois caractéristiques fondamentales : le langage, le désir, et la conscience.
Pouvoir dire « je », c’est cequi élève le genre humain à l’infini au dessus de toute autre espèce. En effet, c’est parce qu’ilsne sont pas dotés de la vertu de la pensée que toute autre créature que l’humain ne possède la faculté de la parole. Il est vrai que les sons émis peuvent exprimer, la joie, la douleur, ou encore le besoin. Mais toutes ces émotions relèvent de l’instinct animal, que l’homme dépasse vers la pensée etle désir
Le désir est –lui aussi- une preuve et une conséquence de la supériorité humaine au dessus de l’échelle naturelle. Même s’il pousse parfois la faiblesse de l’être pensant à émerger, celle-ci reste différente de tout ce qu’autre être peut ressentir. Le désir animal n’est que besoin ; besoin naturel limité, même si cyclique. Par contre, le désir humain a l’infini pour aspiration,l’inachèvement puisqu’il s’auto-crée continuellement.
De plus, l’homme est conscient d’avoir une conscience, et donc œuvre à philosopher la vie, pour en percer le maximum de secrets, en quête de se comprendre lui-même.
« L’homme est un animal politique » (Aristote). Aristote pense que l’homme est différent de par sa capacité de communiquer avec ses semblables au sein d’une cité civilisée, obéissant àdes lois prescrites, et donc, il peut se passer de la loi de la nature. Dans ce contexte, Jean Guitton dit : « Refuser toute dépendance, c’est mettre l’homme au sommet de l’être ». Et même si les animaux peuvent parfois laisser entrevoir de vagues notions de société, ils ne peuvent en aucun cas distinguer les valeurs morales. Ils sont programmé pour agir de telle sorte qu’ils ne nuisent pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’homme est-il un animal comme les autres ?
  • L'homme est-il un animal comme les autres ?
  • L'homme est-il un animal comme les autres ?
  • L'homme est-il comme les autres ?
  • L'homme est-il un animal comme les autres
  • L'homme est-il un animal comme les autres ?
  • L'homme un animal comme les autres ?
  • L'homme est il un animal comme les autres?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !