L'homophobie et l'école

Pages: 5 (1089 mots) Publié le: 18 août 2011
L’homophobie est encore très présente en milieu scolaire. Lors de mon stage, j’ai remarqué un élève qui s’amusait à rire d’un de ses pairs en disant qu’il était gai. Évidemment, ce dernier s’est senti insulté. On observe aussi que les expressions « tu es gai » et « c’est gai » signifient chez les jeunes quelque chose de négatif un peu comme « c’est poche » ou « tu es con ». Le mot « tapette »conserve un caractère péjoratif en faisant allusion à l’homosexualité.
Mais comment les jeunes ont-ils pu intérioriser le sentiment homophobe ? Personnellement, je ne crois pas que le sentiment homophobe soit inhérent à l’être humain. Avant même de percevoir des différences comportementales chez leurs pairs, les jeunes, dès un très jeune âge, savent déjà qu’il n’est pas souhaitable d’êtrehomosexuel. Ils ne comprennent pas clairement ce que c’est, mais ils savent qu’il vaut mieux ne pas l’être et qu’on a l’habitude de rire de ceux qui le sont. Le sentiment homophobe est donc appris socialement.
La différence : vulnérabilité ?
Cela dit, il est vrai que les enfants puissent avoir tendance à se moquer de leurs pairs qui démontrent des traits de caractère ou physiologiques différents.Par exemple, au temps de mes parents, les enfants aux cheveux roux étaient souvent la risée des autres. Mais parvenu à l’âge adulte, il est très rare qu’un individu se moque d’un autre ayant les cheveux roux. En fait, en apprenant à vivre en société, on comprend rapidement qu’il est inacceptable qu’un individu démontrant une différence aussi anodine fasse l’objet de harcèlement, d’intimidation,d’intolérance, de rejet.
L’ouverture à la différence
D’autre part, les jeunes semblent de plus en plus ouverts à la différence de nos jours. Le caractère de plus en plus multiculturel des écoles confronte les jeunes à la différence. La mission de l’école n’est pas que de transmettre des connaissances mais elle est aussi d’apprendre à vivre en société. Et nous nous sommes entendus sur lefait qu’il soit préférable que notre société soit composée d’individus tolérants, ouverts à la différence. Donc, l’école apprend aux élèves les valeurs de multiculturalisme, d’intégration et d’inclusion sociale, d’ouverture d’esprit, de tolérance, etc. Aujourd’hui, les comportements racistes chez les élèves sont plutôt rares alors qu’ils étaient très répandus il y a quelques décennies. Celas’explique par l’importante sensibilisation qu’on a connue durant les dernières décennies. De façon générale, les comportements ou les commentaires racistes sont maintenant perçus très négativement et peuvent souvent faire l’objet de scandale lorsque des personnes publiques en sont les auteurs.
Des valeurs difficiles à ébranler ?
Même si les jeunes sont plus ouverts à la différence aujourd’hui,dans le cas de l’homophobie, c’est un peu plus compliqué. Il y a eu beaucoup de sensibilisation et les valeurs de la société ont évoluées positivement quant à l’acceptation de l’homosexualité. Toutefois, dans l’ensemble de la population, l’homophobie est encore encouragée. Rares sont les parents qui ne préfèrent pas que leur enfant soit hétérosexuel. Les mots « tapette » et « fif » sont encoretrès utilisés contribuant à dévaloriser l’identité homosexuelle. Les hétérosexuels sont heureux de l’être entre autres parce c’est mieux perçu par la société. Il y a donc une pression sociale qui décourage les homosexuels à afficher leur identité sexuelle. Même chez les individus ouverts, acceptants quant aux homosexuels, tout à fait conscients de l’injustice que représente l’homophobie, le besoinde prouver son hétérosexualité est important. Et lorsque vient le temps en groupe de supposer qu’un ami puisse avoir des tendances homosexuelles, ils ne se gêneront pas pour rire. Ils savent qu’il n’y a rien de mal à être homosexuel mais ils se complaisent à rire de ceux qui le sont car ils ne sont pas profondément touchés. Peut-être aussi parce que ça rehausse leur estime personnelle car...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'homophobie
  • L'homophobie
  • L'homophobie
  • L'homophobie
  • L'homophobie
  • les ghettos et l'homophobie
  • L'homophobie (ecjs)
  • L'homophobie en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !