L'idée de progrès peut-elle servir a interprété l'histoire?

Pages: 5 (1080 mots) Publié le: 17 avril 2011
L’idée de progres peut elle servir a interpreter l’histoire ?

Intro :

L’idée de progrès semble être une idée assez récente dans l’histoire humaine, on peut la définir plus précisément en s’interessant a la notion d’idée, c’est ce qui est convenable par un esprit, ce qui peut être conçu par lui.Ce terme désigne donc la forme intellectuelle d’une chose. Le progrès lui, c’est la tranformationgraduelle dans le sens d’un mieux ou alors d’une régression. L’idée de progrès peut donc se situer dans l’histoire en générale. L’histoire, dérive du mot historia, qui signifie recherche, information . aristote explique que c’est l’observation des faits . grâce a la mémoire, l’histoire existe car on s’informe sur les faits qui la forme. On peut ici dans cette idée de progrès en lien avecl’histoire faire la différence entre le coté empirique de l’histoire qui s’oppose a l’idée scientifique qui peut ressortir de l’idée de progrès, en effet l’histoire a une connaissance empirique ,( expérience ) tandis que la science est spéculative ceci peut nous amener a nous demander si l’idée de progrès peut être un instrument dans l’interprétation de l’histoire.Tout d’abord, l’idée de progrès peuts’avérer légitime et nécessaire pour interpréter l’histoire mais donner un sens a l’histoire en fonction de l’idée de progrès peut être une mauvaise interprétation de celle ci.

I. Nous verrons dans un premier temps que l’idée de progrès peut s’avérer légitime et nécessaire pour interpréter l’histoire

Les actions égoïstes, caractérisées par ce que Kant nomme l'insociable sociabilité,

.L'insociable sociabilité pousse les hommes à se cultiver, de même que la guerre et sa préparation doivent logiquement conduire les peuples à fonder une société des nations : le progrès de la civilisation est ainsi la préparation d'une moralisation de l'homme qui le rendra conforme à sa destination essentielle. La liberté, et l'exigence du bien moral qu'elle implique, fondent la recherche du sens,que l'histoire doit permettre de vérifier.

c'est-à-dire le conflit, chez l'homme, entre son besoin de vivre en société et son désir de réaliser ses passions, consistent dans une ruse de la nature pour parvenir à sa fin. On peut donc interpréter le cours de l'histoire à partir de cette idée de progrès se réalisant au fil des générations : c'est dans cette perspective que Kant analyse laRévolution française, qui, malgré la violence de ses actions, est la marque de l'évolution vers une plus grande liberté politique. L'idée de progrès est donc utile non seulement à l'interprétation de l'histoire, en donnant un sens à des événements qui paraissent à première vue chaotiques, mais aussi à l'histoire elle-même, car la prise de conscience par l'humanité de ce progrès doit l'amener à serapprocher volontairement du but de l'histoire.         

     

De plus, l’idée de progres peut aider a interpreter l’histoire, en effet si on prends l’exemple de l’écritue , c’est un progres dont les hommes se sont servis pour transmettre l’histoire de siècle en siècle. Grace aux livres et aux progrès de l’écriture les hommes ont pu interpréter l’histoire. Il faut cependant que les historienss’obstinnent a écrire des faits réelles et non se baser sur des suppositions ou sur des faits a démontrer car l’interprétation de l’histoire pourrait être faussé

avant de considérer le caractère appauvrissant d’une telle idée, qui enferme les événements dans un sens unique. On pourra alors s’interroger sur la légitimité même de l’idée de progrès au vu du caractère injustifiable de certainsévénements historiques.

2° Interpréter l'histoire à partir de l'idée de progrès appauvrit la compréhension des événements, porteurs d'une infinité de sens               Le courant de la Nouvelle histoire, ou Histoire des Annales, représentée notamment par Bloch, Febvre et Ferro, critique l'interprétation de l'histoire à partir d'un sens globalisant : l'historien étant lui-même pris dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'histoire peut elle nous servir de mémoire ?
  • A quoi la lecture peut-elle servir ?
  • Faut-il renoncer à l'idée que l'histoire possède un sens ?
  • A quoi peut servir l'imaginaire en marketing ?
  • Il n'ya de vraiment beau que ce qui ne peut servir à rien
  • Peut on échapper à l'erreur en matière de risques et de progrès
  • Le progres technique peut il nuire a l'emploi
  • A quel degré de vérité l'histoire peut-elle prétendre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !