L'impérialisme romain

3665 mots 15 pages
L’IMPERIALISME ROMAIN

Textes de : -Polybe, Histoires, VI, 19 -Tite-Live, Histoires romaines, XXIII, 48-49 , XLII, 30 , XLV, 17, 1 et 7, 18 -Cicéron, De haruspice responsis, IX, 19 -Virgile, L’Énéide, VI, 851-853

Rome, petite cité du Latium, est devenu en l’espace de trois siècle une grande puissance dominant la péninsule italienne suite au conflit contre Tarente achevé en 272av.J.C. Les conflits qui suivirent, permirent à Rome de s’imposer, en moins d’un siècle, comme la première force méditerranéenne. La domination du bassin occidental fut assurée par la victoire finale sur Carthage. A peine terminée la guerre contre Hannibal, Rome s’en prend au puissant royaume de Macédoine et se tourne vers l'orient hellénique. A partir de ce moment, on peut envisager la naissance d'un impérialisme romain. On désigne ainsi la politique menée par la Nobilitas dès le IIIe siècle av.J.C. qui aboutit par des moyens militaires, politiques et économiques à la constitution de l’empire romain sur les bords de la mare nostrum. Quatre écrivains et intellectuels latins évoquent cette situation et ce procédé. Le premier d’entre eux est Polybe (203-120 av.J.C.), historien né en Grèce, envoyé à Rome comme otage en 168 av.J.C. après la conquête de la Macédoine. Il devint un des amis proche de Scipion l’africain et assista au sac de Carthage. Sa grande œuvre est l’Histoire universelle qui relate dans un style simple et clair les trois guerres puniques en présentant comment et pourquoi les nations du monde civilisé sont tombées sous domination romaine. Polybe privilégia la présentation du système militaire romain et de l’organisation des institutions. Le second de ces écrivains est Tite-Live (59av.J.C-17ap.J.C), il est natif de Padoue mais passa la majeure partie de sa vie à Rome. Il fréquenta la cour impériale d’Auguste et participa donc à la propagande du principat. Tite-Live fut animé d’une grande ferveur envers les valeurs

en relation

  • Jean de LA FONTAINE, Fables, XI, 7, « Le paysan du Danube » (1678)
    582 mots | 3 pages
  • Le paysan du danube
    519 mots | 3 pages
  • Le paysans du nanube
    393 mots | 2 pages
  • Impérialisme
    1552 mots | 7 pages
  • La mort de la république romaine
    1132 mots | 5 pages
  • Imp Rialisme Romain Vs Am Ricain Travail Latin
    1383 mots | 6 pages
  • heureux qui comme ulysse
    1014 mots | 5 pages
  • Coucou moi
    3308 mots | 14 pages
  • L'impérialisme
    2624 mots | 11 pages
  • Nation et etat
    5665 mots | 23 pages