L'influence de la mythologie grecque sur la littérature française

4901 mots 20 pages
黑龙江大学

古希腊神话对法国文学的影响

法语语言文学学士论文

学院:西语学院法语系 姓名:李华阳 学号:20061105 指导教师:李千钧 日期:2010年5月19号

Université du Heilongjiang

L’Influence de la mythologie grecque sur la littérature française

Mémoire de licence en langue et littérature française présenté par LI Huayang

Faculté : lnstitut d’Études occidentales Promotion : 2006 Spécialité : Langue et littérature française Nom et Prénom : LI Huayang Numéro : 20061105 Directeur de recherche : Li Qianjun Date : Le 19 Mai 2010

Résumé

La mythologie grecque est un héritage mondial. Depuis la Renaissance, elle entraîne un grand intérêt des occidentaux et excite la création des écrivains européens. Les mythes enrichissent l’art et la littérature et ils sont devenus le source inépuisable des artistes et des écrivains. En revanche, l’art et la littérature magnifique les dotent aussi de la nouvelle vie. Et la littérature française remarquable est également influencée par la mythologie grecque. Du théâtre classique avec de grand passion à la poésie de symbolisme variée et multicolore, des proses philosophiques significatives au Nouveau roman obscur, les écrivains de chaque époque peuvent toujours tirer les nutritions de la mythologie grecque pour développer leurs oeuvres. Ainsi, leurs oeuvres sont-elles acceptables et compréhensibles par tout le monde. Ce qui met une meilleure adaption à l’époque. A travers la mythologie, tantôt les écrivains français expressent l’admiration pour l’énergie et la puissance de l’homme, tantôt ils révèlent la solitude et l’angoisse des gens dans la société industrielle, tantôt ils montrent l’aspiration à la vie future. En un mot, la mythologie grecque a et aura une influence éternelle sur la littérature française.

en relation

  • Travail Francais
    1271 mots | 6 pages
  • CLASSICISME
    1771 mots | 8 pages
  • Mythologie
    2866 mots | 12 pages
  • Classicisme
    950 mots | 4 pages
  • Qu'est ce que le mythe
    3022 mots | 13 pages
  • Classicisme
    2584 mots | 11 pages
  • le classicisme
    1225 mots | 5 pages
  • la pléiade
    1548 mots | 7 pages
  • Tpe grèce antique
    1797 mots | 8 pages
  • Commentaire du belley - "les regrets" - sonnet 31
    1532 mots | 7 pages