L'ouvrier et la kolkhozienne

492 mots 2 pages
HISTOIRE DES ARTS
L'art dans les régimes totalitaires
I) L'art sous Staline :
Le Palais des soviets, un gigantesque gratte-ciel Ce monument était destiné à des fins politiques. Boris Lofane en était l'architecte. Le chantier débuta en 1937 dans la capital russe et fut interrompu en 1941 par l'invasion Allemande. De suite, la charpente fut démantelé puis en 1958, ces fondations furent reconvertis.

Ce projet se serait inscrit dans la liste des nombreux grattes-ciels russes comme l'université d'état de Moscou, Lev Vladimirovitch :

Construit en 1953, elle mesure 240 mètre de haut et comporte 36 étages.

L'ouvrier et la kolkhozienne, le symbole du communisme russe Un homme brandissant un marteau, une femme le bras levé tenant une faucille. Ceci est le symbole même du communisme et du prolétariat. Le marteau représente le travail ou dans un cas plus général, l'ouvrier caractérisé par sa vigueur corporelle. Quant à la faucille, elle est plutôt associé à la femme.

Vera Ignatieva Mukhina, 1937, Moscou (80 tonnes,25 mètres de haut) Acier inoxydable d'alliage fer chrome nickel Sculpture politique, à la gloire de l'URSS à l'occasion de l'exposition universel de Paris. Vera Ignatieva Mukhina ( 1889-1953 ) était un sculpteur soviétique.

Longue vie au grand Staline, quand la propagande se mêle à la peinture Cette œuvre est l'exemple même de la propagande : un peuple heureux et ordonné, une armée puissante par ces hommes et par son aviation représentant la sécurité. Et au milieu « le génial Staline », majestueux par sa taille sur l'affiche.

Sitocenqo en est l'auteur. Une réalisation qui date de 1938.

II) L'art sous Hitler :
Buste d'Hitler d'Arno Breker Hitler encourage un « art nazi » conforme aux canons esthétiques et idéologique du pouvoir à travers des œuvres de son sculpteur préféré, Arno Breker.

Cette sculpture fut réalisé en 1938. Elle est faite en bronze Arno Breker ( 1900-1991 ) était le sculpteur officiel du parti nazi. Il a entretenu des

en relation

  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    471 mots | 2 pages
  • l'ouvrier et la kolkhozienne
    1090 mots | 5 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    395 mots | 2 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    446 mots | 2 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    300 mots | 2 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    585 mots | 3 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    1205 mots | 5 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    671 mots | 3 pages
  • L'ouvrier et la kolkhozienne
    402 mots | 2 pages
  • L’ouvrier et la kolkhozienne
    623 mots | 3 pages