L'urbanisme en france des lumières

543 mots 3 pages
L'urbanisme en France des Lumières

Introduction:
Béatrice de Andia.
Une rupture de la conception de la ville se met en place avec le XVIIIème siècle.
Avant, la ville était ancrée dans ses murailles (protection). Maintenant, avec la croissance urbaine, on trouve une multiplicité des points de vue.
Comment la pensée urbaine s'est-elle développée avec les Lumières?

I- Le siècle des Lumières, un siècle urbain
Vers 1725, la population citadine est de 16% environ, soit 3 000 000 habitants vivant en ville. 1789 = 19% soit 5 000 000. les villes augmentent presque trois fois plus vite que les campagnes.
1755 = 23 565 maisons à Paris, soit 6 000 000 habitants (environ 25 à 30 habitants par maison).
On trouve une immigration vers les villes dans la seconde moitié du XVIIIème siècle.
Voltaire / La Font de Saint Yenne (publie des ouvrages sur l'état critique de la capitale).
XVIIIème siècle = la société est en transformation. (problèmes sociaux = projets).
Thomas More dans L'Utopia élabore la ville d'Amaurote qui est pour lui la ville idéale.
Beaucoup de projets ne voient pas le jour à cause de la révolution (trop coûteux).
Au milieu du XVIIIème siècle, beaucoup d'architectes planifient mais ne construisent pas.

II- Les nouveaux apports des Lumières
Au XVIIIème siècle, on passe d'une ville fermé à une ville ouverte. La croissance des faubourgs est poussée vers la périphérie. L'histoire de Paris est faite de règlements qui font la ville. Certaines villes refusent d'être agrandis car il y a trop de projets (créations de nouveaux hôpitaux, écoles). Les XVIIIème siècle aboutit à une spécialisation des pièces. Les immeubles peuvent avoir 3, 4 voir 5 étages. Les maisons de rapport sont construites à l'initiative de promoteurs pour les personnes aisées (chauffage). Les villes de Provence accueillent ce type de maison en décalage par rapport à Paris. On développe le stuc et on trouve une multiplication des travailleurs de pierres. De nouvelles

en relation

  • Cerdà et haussmann
    2737 mots | 11 pages
  • Urbanisation
    3177 mots | 13 pages
  • Candide Chap 18
    753 mots | 4 pages
  • L'histoire de l'urbanisme
    7040 mots | 29 pages
  • philo
    1131 mots | 5 pages
  • Candide Etude Chap 18
    1031 mots | 5 pages
  • candide Voltaire
    1285 mots | 6 pages
  • Histoire de l'urbanisme vision eutopique
    1618 mots | 7 pages
  • Commentaire chapitre 18 de candide
    669 mots | 3 pages
  • Candide
    1487 mots | 6 pages