L ES EXPULSES

Pages: 7 (1509 mots) Publié le: 25 janvier 2014

LE CENTRE BEAUBOURG, UNE HISTOIRE CULTURELLE
Par Pascal ORY

I. LES CONTEXTES AYANT PRESIDE A LA DEFINITION DU PROJET DU CENTRE BEAUBOURG
A. Le contexte politique
1. les évolutions du projet
1969 : Georges POMPIDOU veut établir à Paris un musée d’Art Moderne.
1970 : Une Bibliothèque Publique d’Information est associée, imposée pour compléter le projet du musée d’Art Moderne etContemporain. Ce n’est pas l’idée de G.POMPIDOU qui finit néanmoins par accepter
1971 : intégration de la musique contemporaine… parce que G.POMPIDOU veut faire revenir BOULEZ en France. On lui propose l’IRCAM
2. Pourquoi le projet architectural de ROGERS et PIANO a-t-il été choisi ?
Il s’agissait d’un projet radical, proposé par des architectes étrangers, encore peu connus
Malgré cela, ceprojet est retenu pour sa richesse évidemment, mais aussi parce que le président du jury était Jean PROUVE, ingénieur, fils de Victor PROUVE , militant pour soutenir les avant-gardes et aussi maître de PIANO.
B. Le contexte culturel
1. La politique culturelle française témoignait de manques qu’il fallait combler
d’abord le retard de la France en matière de « lecture publique ». La lecturepublique doit mettre le lecteur en avant et non le livre. Les années 1965-1985 correspondent d’ailleurs à une grande période de rénovation des bibliothèques
la nécessité de transformer le musée d’Art Moderne qui était installé au Palais de Tokyo, trop petit et paralysé par les règles de la Direction des Musées de France. G. POMPIDOU, par ses goûts personnels, était très sensible à cette nécessité.Pouvoirs publics traditionnellement très frileux à l’égard des innovations dans les arts plastiques et en architecture. Beaubourg est une double réponse à ces points.
Beaubourg doit s’associer au CCI (Centre de Création Industrielle). Le design trouve sa place parmi les arts au musée.
Le gaulliste POMPIDOU doit répondre à l’hypothèse du « déclin français ». En 1969, on pense que le centre degravité de la création artistique est passé de Paris (en 1939) à New York (en 1969). POMPIDOU souhaite y remédier et montrer qu’on peut créer autre chose que les Américains.
2. Les éléments positifs
La transdisciplinarité artistique était attendue depuis le XIXème siècle (les Romantiques, le Bauhaus, la conception d’art total soulignent beaucoup cette idée ). Beaubourg doit rendre plus possible encoreles correspondances et le dialogue entre les arts.
Le dynamisme intellectuel. Le début des années 1970 connaît l’apogée des sciences humaines et sociales avec des figures comme BAUDRILLARD ou BOURDIEU. Ils vont beaucoup travailler sur Beaubourg et faire de nombreuses enquêtes.
La revendication d’une nouvelle muséographie et d’une nouvelle muséologie. Pontus HULTEN est remarqué par le couplePOMPIDOU en 1969 pour un article dans lequel il écrit : « Le musée doit être le lieu de la communication ». Il deviendra le 1er directeur du centre Beaubourg (1973-1981) et privilégiera une muséographie de la transparence et de la modularité.
Réflexion sur la ré-animation des centre-villes autour de projets culturels. Cela s’associe à la volonté de démocratiser la culture. Ce discours était tenu parles élites culturelles françaises depuis les années 1930, mais s’il y a eu beaucoup de projets, peu ont abouti. Il a fallu attendre les années 1970 pour que cela se marque mieux.

II. LES RESULTATS
A Succès et polémiques
Beaubourg a tout de suite été submergé par son succès qui continue de se confirmer (les entrées en témoignent)
Malgré de nombreuses crises
arrêts pendant la constructionavec de violentes attaques contre PROUVE qui est déconsidéré parce que « seulement » ingénieur
des donateurs, nombreux, ont voulu que leurs œuvres restent au Palais de Tokyo
la mort de G.POMPIDOU risqua de tout remettre en cause. Mais finalement, V. G. d’ESTAING s’est inscrit dans la continuité du projet (qui était déjà bien avancé)
usure trop rapide du bâtiment (notamment parce qu’il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les Expulse S
  • Les expulsés
  • Les expulsés
  • HDA Les Expulse S
  • Les expulsés Pignon Ernest
  • Les expulses Ernest-Pignon Ernest
  • Les expulsés, Ernest Pignon Ernest
  • les expulses de ernest mon pote le bg

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !