l'etude prioritaire

Pages: 11 (2528 mots) Publié le: 6 juillet 2014
1.1.3. Théories sur la croissance des populations
1.1.3.1. Définitions de quelques termes
Une population : un groupe d’organismes, généralement de la même espèces, occupant une aire définie suffisamment close pour permettre des croisements génétiques selon la loi du hasard. Exemple la population de tilapias (Oreochromis niloticus) de la du barrage de Bagré (Burkina Faso). Les populations ontdes caractéristiques qu’un individu n’a pas ; parmi ces caractéristiques on peut citer :
la densité, c’est à dire un certain nombre d’individus par unité de surface (135 tilapias / ha) ;
le taux de mortalité, c’est à dire le nombre d’individus morts sur 100 individus par an ;
le taux de natalité, c’est à dire le nombre de naissance sur 1000 individus de femelles par an ; les émigrants sontconsidérés comme morts ;
taux de croissance, c’est à dire la proportion de nombre d’individus issus des naissances et des immigrations ;
le sexe ratio, c’est à dire le nombre de femelles qui seront saillies par un mâle ; le sexe ratio influence les potentialités de reproduction ;
la structure d’âge, c’est à dire la répartition de la population en nombre par classe d’âge. Très naturellementl’importance du nombre d’individus de la classe d’âge de reproducteur va influencer les taux de natalité et de croissance.
La fécondité et fertilité : la fertilité est le nombre est le nombre d’œufs produits par femelle ; la fécondité étant le nombre d’œufs fertiles.
La production : c’est le nombre de jeunes nés pendant une période définie. Pour l’aménagiste la notion de production est plusspécialisée et signifie le nombre d’individus qui ont atteint l’âge ou la taille exploitable.
La dynamique des populations : c’est l’étude des fluctuations en nombre des populations d’animaux ou de plantes ; la dynamique des populations est d’une importance fondamentale en écologie car toutes les populations subissent, même à des degrés divers, des variations (accroissement ou diminution) en nombre surune courte ou longue période.
1.1.3.2.Croissance des populations
Théorie sur la croissance exponentielle
Thomas Malthus (1766-1834) énonça que théoriquement toute espèce a une capacité de croissance pouvant excéder une valeur moyenne observée. Cette capacité de croissance est dite croissance exponentielle ou géométrique ou Malthusienne (figure 4).

Figure 4 : Courbe de croissancemalthusienne avec N t le nombre d’individus dans la population au temps (t), N 0 le nombre initial au temps t 0 et r m le taux d’accroissement intrinsèque ou inné au paramètre de Malthus.
L’équation de la courbe d’accroissement de la population est Nt= N 0 e rt
ou ( dN/dt)= rN qui est, comme son nom l’indique, une fonction exponentielle. Le taux d’accroissement intrinsèque (r ou rm) est calculé commele logarithme naturel de la pente de la courbe. L’allure de la courbe traduit les qualités d’un milieu ou d’une aire aux ressources illimitées où chaque individus de la population a accès à un surplus de nourriture abondante, d’eau, d’abris, de territoire, etc et vit à l’absence totale de prédateur. C’est un milieu qui ne pose donc aucune restriction à l’accroissement de la population.
Lafonction exponentielle de croissance de la population peut être obtenue de la façon suivante :
Supposons qu’à chaque unité de temps une population augmente d’un multiplicateur l (ie la population est multipliée par l ) ; considérons N 0, N 1, N 2, N 3, …….N t la taille de la population aux périodes respectives t 0, t 1, t 2, t 3, ………..t n
On aura,
N1= l N 0
N2= l N1= l ( l N 0)= l 2 N 0
N3= lN2= l ( l 2 N 0)= l 3 N 0
En procédant de la même manière pour les différents Nt on obtient une série géométrique du genre N 0, N 0 l , N 0 l 2, N 0 l 3, ……. N 0 l t. Une telle population est assimilable à un capital placé dans une banque et qui procure des intérêts composés annuellement. Donc la population N t après t années peut être décrite par la formule suivante : N t= N 0(1+r) t avec...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'etude
  • L'etude
  • Quand tout est prioritaire rien n est prioritaire
  • Education Prioritaire
  • question prioritaire
  • La question prioritaire de constitutionnalité
  • Histoire de l'éducation prioritaire
  • La question prioritaire de constitutionnalité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !