l'historien et les mémoire de la guerre d'Algérie

Pages: 5 (1099 mots) Publié le: 17 décembre 2014
Chapitre 1 : L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie

La mémoire est le souvenir d’un événement qu’on a vécu ici la guerre d’Algérie mais cette guerre est vécue différemment selon les acteurs (soldats, pieds noirs, harkis, FLN). Chaque mémoire est donc suggestive, le rôle de l’historien va donc être de travailler avec objectivité : Dire la vérité.
2 exemples pose un problème demémoire : Il fallut attendre 1999 pour on utiliser le terme de guerre avant c’était les événements d’Algérie enfin en 2001 la Marseille a était siffler par les supporteurs Algériens lors d’un match de foot.
Comment peut-on expliquer 50 ans après la persistance de conflit mémoriel ?
I- Les mémoires de ceux qui vécus la guerre d’Algérie
A- Les mémoires des témoins sont suggestives, différenteles unes des autres :
Prenons une date= Le 19 mars 1962 le lendemain du cessez le feu en Algérie.
Quel souvenir les différents témoins gardent-ils de cette date ?
Les appelés se sont les français qui vont faire le service militaire (plus de 2 ans) à partir de 1956. Ils ont entre 18 ans et 22 ans.
Les rappelés qui ont déjà fait le service militaire (6 mois).
≈2 millions de soldats
Le 19mars 62 ils le vivent comme un soulagement de rentrer chez eux. MAIS en même temps du gâchis, gâcher leur jeunesse.
Les officiers (de carrière) qui ressente une humiliation (perdu 2 guerre dont Indochine) et en plus perdre la guerre d’Algérie sur le terrain les français ne sont pas perdant.
L’OAS (organisation armée secrète) veule que l’A reste française, le vivent comme une trahison (Nepensaient pas que De Gaule donnerait l’indépendance donc c’est pour ça qu’ils ont fait des attenants et tenter de tuer De Gaule).
Les pieds noirs : Colon français (1 million) pour eux ne marque pas la fin car beaucoup sont tués après c’est le début de l’exode, de l’exil.
Les harkis sont des Algériens pour l’Algérie française, se battent au côté de l’armée française. Ils sont massacrés par le FLN,considérés comme traitre. Ils se sentent abandonner par la France, n’arrive pas du tout à s’intégrer en France.
Le FLN c’est la victoire pour eux, le début de l’indépendance (Etat Algérien). Aujourd’hui est une date qu’on fête.

B- Le travail de l’historien avec objectivité : L’exemple de la torture et des viols
Témoinages :
Tortionnaires : Général Assurasse. Il avoue que la France àutiliser la torture et le regrette pas pour lui c’était légitime. En revanche il nie qu’il y a eu des viols durant la guerre d’Algérie.
Victimes : Témoigne 30 ans d’après car elles ont hontes, surtout les musulmanes. Mohamed Garne qui a réussit à être reconnu comme victime de guerre parce qu’il est victime du viol d’une algérienne par des soldats français et pendant la grossesse : Fœtus maltraité.Le travail des historiens :
Henri Alleg parlé de la torture dés les années 50 alors que la guerre n’est pas finie (premier historien) qui a écrit La question est censuré.
Aujourd’hui (de nos jours) Raphaëlle Branche les méthodes des français pour tuer : Le supplice de la baignoire, la gégène, « crevettes Bigard » elle veut montrer que les tortionnaires sont plus « civilisé »car ils nelaissent pas de traces, comparé aux méthodes des algériens. Benjamin Stora.
Ce travail permet de dénoncer et d’empêcher de recommencer pour que ça ne se reproduise pas. Mais il y a encore beaucoup d’Etat qui torture en secret, c’est un sujet tabou.

II- Les mémoires officielles des Etats : 1 enjeu politique
A- En France :
D’abord une volonté d’oublier : Les lois d’amemstie des années 60 (DeGaulle) tout ce qui ont commis des tortures, des crimes des viols ne pourront jamais être poursuivis. Aucun livre de 1962 aux années 90 : Archives fermés aux historiens.
Tout change au début des années 90 jusqu'à de nos jours :
1999 : L’Assemblée Nationale vote à l’humanité l’utilisation du terme de : Guerre d’Algérie et non plus d’événement d’Algérie. Les anciens combattants (FNACA) qui ont...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'historien et les mémoires de la guerre d'Algérie
  • L'historien et les mémoires françaises de la guerre d'Algérie
  • Guerre d'algérie, guerre des mémoires
  • L'historien et les mémoires de la guerre
  • Les mémoires de la guerre d'algérie
  • les mémoires de la guerre d'algérie
  • Les mémoires de la guerre d'Algérie
  • les mémoires algérienne de la guerre d'Algérie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !