L'homme peut-il être objet d'un science ?

Pages: 16 (3760 mots) Publié le: 14 avril 2014
L’HOMME PEUT-IL ÊTRE OBJET DE SCIENCE?

Cette question relève de deux interrogations,épistémologique et philosophique.

1. L'interrogation épistémologique

Il existe un ensemble de disciplines qui font de l’homme leur objet d'étude, les sciences

humaines :anthropologie, psychologie et psychanalyse, sociologie, économie, histoire….
Sont-elles réellement des sciences, le statut moderne dela science s'étant constitué
avec les sciences de la nature : physique, chimie, astronomie, biologie… ?
Si tel est bien le cas, pourquoi les qualifier d'humaineset les enseigner dans des lieux
différents de ceux où l'on enseigne les sciences naturelles?
Si tel n'est pas le cas, quelle est la nature de ces disciplines? Et quelle en est la valeur?
Sont-elles invalidées par l'absence du labelscientifique auquel elles prétendent?
Est-il juste enfin de ne retenir comme norme et idéal du savoir que la forme de

rationalité qui est celle des sciences de la nature ?

2. L'interrogation philosophique

Qu'il soit possible de développer une science du corps de l'homme, les progrès de la
physiologie, de la biologie, de la génétique… en témoignent. Le corps, dans sa réalité de
tissus,d'os, de liquides et de molécules se prête à merveille à
l'approche analytique,quantifiante et objectivante de la méthode

expérimentale des sciences modernes. Mais peut-il en être de même de l'homme comme
tel, saisi dans la modalité particulière de son être au monde, sachant en outre qu'il
s'agit de science – de la connaissance deslois des phénomènes, d'une soumission
aux règles de laméthode expérimentale- et non simplement de savoir -ensemble des
connaissances relatives à un domaine, qu'elles soient scientifiquement établies ou non.
L’homme, être doué de conscience et qui se vit comme un sujet, peut-il être
envisagé comme objet par une science visant à l'expliquer? Ou bien n'est-il possible que
d'en comprendre les comportements?

PREMIÈRE INTERROGATION : LES SCIENCES HUMAINESSONT-ELLES DES

SCIENCES?

A. A quoi reconnaît-on une science?

Tout effort de connaissance soucieux de prouver ses énoncés, par la démonstration ou
par la vérification expérimentale, peut être qualifié de scientifique. Une science est
donc unensemble de connaissances rationnelles,



ce qui la distingue du mythe,



de l'explication religieuse,



ce qui l'oppose àl'empirisme immédiat desimpressions



et aux préjugés de l’opinion.

A l’origine le projet de la science est de rendre raison de l'essence et de l’existence des
choses : de dire ce qu’elles sont et pourquoi elles sont. Avec la révolution scientifique du
XVII° siècle (Galilée, Descartes), il consiste à expliquer les phénomènes par leurs

loisgrâce à l'application de la méthode expérimentale.La possibilité
de l'expérimentation devient alors le critère de la scientificité d'une démarche.

La méthode expérimentale consiste à soumettre unehypothèse au verdict
de l'expérimentation en vue d'établir les lois des phénomènes.

Une loi scientifique énonce une relation nécessaire et constante entre des phénomènes.
Exemple: la loi d’Ohm : U = R. I: la tension, l’intensité et la résistanced’un courant
électrique sont corrélatifs : la variation de l’un entraîne la variation des deux autres.

La connaissance des lois des phénomènes naturels permet d'en prévoir et d'en contrôler

techniquementla production. Explication, prévision et contrôle sont les caractéristiques
de la connaissance scientifique.

Ces critères peuvent-ils s'appliquer à l'homme? Uneconnaissancevéritablement

scientifique de l'homme est-elle possible?

B. Une conception positiviste des sciences humaines : la sociologie selon Durkheim

Dans Les règles de la méthode sociologique, Emile Durkheim (1858-1917) énonce le
principe fondateur de la sociologie en tant de science : «Les phénomènes sociaux sont

des choses et ils doivent être traités comme tels.» Ce qui signifie :



Qu’il n’y a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on être esclave d'un objet technique?
  • Peut on être esclave d'un objet technique ?
  • L'homme peut-il être inhumain ?
  • L'homme peut il etre libre
  • L'homme peut il être inhumain
  • L'homme peut-il etre heureux
  • L'homme peut-il être bête ?
  • Peut on parler de science de l'homme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !