L'origine de l'humain

715 mots 3 pages
Sarah Nahlé 340-102MQ

Premièrement, beaucoup de similitudes existent entre l’être humain et l’animal. Mais qu’en dit-on de nos différences? Ce qui nous distingue de l’animal, selon moi, est d’abord la pensée. C’est grâce à elle que nous pouvons faire des choix dans nos actions, contrairement à l’animal qui n’agit qu’en suivant son instinct. Il ne peut donc pas faire de choix éclairés. L’humain peut, grâce à son cerveau et ses capacités de communication développées, avoir des rapports sociaux. C’est ainsi que nous collaborons et révalisons entre nous pour vivre en société. Alors que l’animal n’a pas cette habileté de développer une culture sociale avec ce qu’il possède puisque son cerveau n’est pas conçu à ces fins. Enfin, l’humain possède la raison, ce que l’animal ne peut obtenir. Il en résulte que l’on peut distinguer le bien du mal. De ce fait, nous pouvons juger grâce à notre esprit critique pour faire des choix éclairés alors que l’animal ne possède pas cette liberté. Par exemple, nous pouvons faire le choix de protéger l’environnement tandis que l’animal ne vit que selon son instinct. Il ne peut donc pas avoir le choix. Deuxièmement, selon moi, il est possible de contourner les inégalités entre les Hommes. Seulement, l’ampleur de ces injustices augmente donc cela devient de plus en plus difficile au fil des années. On pourrait d’abord essayer de diminuer la corruption afin de réduire le taux de pauvreté. La difficulté majeure réside dans le fait que la corruption se trouve dans les hauts lieux du pouvoir, et c’est cela qu’il faut dénoncer. Une fois que l’injustice devient intolérable, par exemple entre les riches et les pauvres, entre différentes ethnies ou différentes religions dans un même état, c’est à ce moment-là que les peuples se rebellent et que le gouvernement corrompu tombe, soit par un coup d’état ou une révolution. On pourrait offrir aussi des programmes d’éducation aux jeunes des pays sous-développés. On devrait aussi accorder

en relation

  • Genese : analyse génèse (3e bac romanes) - avec l-a h -
    3322 mots | 14 pages
  • La différence entre l'être humain et l'animal (descartes et rousseaué)
    2313 mots | 10 pages
  • philo
    1131 mots | 5 pages
  • Mariie-auue
    747 mots | 3 pages
  • Le travail est-il une fatalité?intro
    343 mots | 2 pages
  • L'Homme est-il violent par nature ?
    1574 mots | 7 pages
  • Philosophie: Désir
    1950 mots | 8 pages
  • Colloque « de la science-fiction à la réalité », jean-michel besnier
    945 mots | 4 pages
  • Dissertation
    864 mots | 4 pages
  • S Ance 1
    866 mots | 4 pages