m moi sipp

Pages: 63 (9069 mots) Publié le: 16 juillet 2015



































































La chute est de nos jours un problème majeur de santé publique, notamment chez le sujet hémiplégique post AVC fréquemment atteint de troubles de l’équilibre. Pourpallier à ces troubles posturaux, des ateliers équilibre sont suggérés, particulièrement en gériatrie. Afin d’évaluer les répercussions de ce type de prise en charge chez le patient hémiplégique post AVC, un atelier équilibre est mis en place auprès de 4 patients qui ont presque les mêmes pathologies.
Un protocole de rééducation de groupe basé sur la tâche orientée est proposé et étudié sur 4semaines. Cette expérience vise à mesurer l’impact de l’atelier équilibre dans la rééducation du patient hémiplégique et d’évaluer son intérêt.
Si l’impact sur l’autonomie est faible à l’issue de cette prise en charge, les résultats mettent en évidence une nette amélioration de l’équilibre, de la marche et sur le plan psychologique.Dans ce mémoire nous mettrons le point sur les facteurs qui empêchent les kinésithérapeutes de ne pas adopter cette méthode et aussi les possibilités de la réalisation de la rééducation collective
Durant la période de notre stage, que ce soit au niveau des centres hospitaliers ou des cabinets privés, on a observé que les kinésithérapeutes appliquent toujours la rééducationindividuelle or la rééducation de groupe présente beaucoup d’avantages que les kinésithérapeutes et les malades peuvent en tiré profit.
Suite a des entretiens (voir annexe N° 2) effectué auprès de 6 kinésithérapeute il s’est révélé que :
100 % ne fait pas usage de rééducation en groupe
100 % n’ont pas les moyens d’organiser une séance de rééducation de groupe
80 % ne sont pas informés sur l’importancede rééducation en groupe
100 % n’ont pas étudié la rééducation de groupe dans la formation de base

Le but de notre travail de recherche est d’une part la prévention des troubles
D’équilibre et de leurs conséquences chez les hémiplégiques post Avc d’autre part faire l’analyse des effets d’un suivi thérapeutique rééducatif dans la prise en
Charge de ces troubles d’équilibre et de marche chezces patients







Dans le cadre de cette thèse, les recherches sont focalisées sur l’amélioration des performances d’équilibre et du contrôle postural chez ces Patients et aussi permettent de disposer le plus long temps possible d’une autonomie locomotrice de qualité dans la vie quotidienne, par le biais d’une rééducation adapté dans l’atelier équilibre et d’une série de précaution par desexercices appliqué dans l’exemple de l’atelier équilibre.
































1. Problématique :



Le travail de groupe est une approche thérapeutique qui s’adapte surtout aux pathologies qui ont presque les mêmes difficultés fonctionnelles et qui visent à créer une sensation de partage en se basant sur le principe <> ce qui va minimiser l’impactepsychologique sur le patient.
En effet, la kinésithérapie de groupe est surtout chez le patient hémiplégique est primordial dans l’optimisation de l’autonomie du patient et par conséquent dans l’amélioration de sa qualité de vie. L’instabilité posturale très fréquente, notamment chez les patients hémiplégiques, peut être responsable de chutes, limitant l’indépendance des patients.
Ainsi durantles stages que nous avons effectués au niveau des différentes structures hospitaliers publiques et cabinets privés de rééducation physique,
Nous avons constaté que la rééducation de groupe (chez le patient hémiplégique post AVC) ne s’effectue pas à ces niveaux.
Suite à des entretiens (voir annexe N° 1) effectué sur 40 malades présentant des séquelles d’AVC durant la période du 01/03/2015 au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !