N'est on homme que parmi les hommes

Pages: 5 (1078 mots) Publié le: 24 février 2013
Le mythe de l’enfant sauvage est un bon exemple de cette vaste question. En effet, les quelques exemples qui nous sont parvenus jusqu’ici : Victor d’Aveyron (rendu célèbre par le film de Truffaut en 1969) Marie-Angélique LeBlanc en France, ou encore les sœurs Amala et Kamala en Inde. Ces cas ont bels et bien été retrouvé vivant au milieu de la forêt. Ils n’avaient aucune capacité de langage,que ce soit par des gestes ou par des sons lors de leur découverte. Ils avançaient à quatre pattes, comme des quadrupèdes. Si ils avaient été élevé au milieu des hommes, leurs caractéristiques auraient-elles été les mêmes que pour les autres enfants ?
La question, n’est on Homme que parmi les Hommes trouvent donc toute sa justification.
L’Homme, dans sa plus simple définition, est unprimate caractérisé par la station verticale, par le langage articulé, un cerveau volumineux, des mains préhensiles. La préposition « parmi » sous-entend la restriction de cette définition au seul contactes des autres Hommes.
On peut dès alors se demander si les caractéristiques de l’Homme sont innées, ou si elles sont acquises au contact avec les autres. De plus, on développera l’idée quele contact humain n’apporte pas systématiquement l’idée d’Homme.



L’Homme est un « animal rationnel » d’après Aristote. Il veut dire que l’ « animal » est un genre, et le « rationnel » l’espèce de l’Homme. De manière plus scientifique, l’Homme appartient à l’espèce des hominidés. L’Homme vit dans la nature, c’est-à-dire dans un environnement non transformé. Les caractéristiques desdifférentes espèces sont tout ce qui est innée chez eux. Par exemple, dans la ruche, on n’apprend pas aux abeilles à voler, à se diriger ou à communiquer entres elles. Dès la naissance elles en sont capables.
Les caractéristiques de l’Homme sont tout d’abord ses caractéristiques physiques : le pouce opposable, deux bras, deux jambes, qui avance de façon bipédique.
L’exemple de lamarche bipédique est d’ailleurs de façon paradoxale un très bon contre-exemple. Ainsi sur les différents cas d’enfants sauvage retrouvé, aucun d’entre eux n’avançait sur ses deux jambes. Ils avaient tous développé une manière de se mouvoir a quatre pattes. Ils s’étaient inspirés de ceux qu’ils avaient vus dans leur entourage, avec tous les animaux avançant à quatre pattes. Dès qu’ils se sontretrouvé en contact avec d’autres Hommes, ils ont appris à marcher comme eux, sur leurs deux jambes.

C’est donc une preuve que l’Homme s’inspire de ce qu’il voit, et qu’il a donc besoins d’autres Hommes, soit de vivre en communauté, pour se réalisé en tant que Homme.

L’homme est un être humain. C’est dans sa nature d’être un être culturel et social. C’est ainsi que se définit sonhumanité, qui fait partie de sa spécificité. C’est le seul être vivant à avoir sa culture, les dispositifs qui caractérisent une civilisation. La culture est un acquis, elle se transmet de générations en générations. Ce sont ces acquis qui définissent notre nature humaine. Donc l’Homme est son propre produit. Ainsi, un bébé animal sera déjà cet animal en question, alors qu’un bébé humain serasimplement un hominidé. Il deviendra humain lorsqu’il aura appris la culture de sa civilisation. La citation de Simone Veil éclaire parfaitement ce paradoxe : « On ne naît pas femmes on le devient » Elle signifie que la féminité, d’être maternelle, sont des acquis, des choses que l’on a appris au contact de notre société. Ce ne sont absolument pas des instincts.
En revenant à notre exemple desenfants sauvages, ils ne parlaient aucune langue. Ainsi le langage est un acquis. Les enfants apprennent à parler comme leurs parents, amis, famille. C’est au cours de discussions qu’ils acquièrent du vocabulaire. De plus à l’école on apprend une autre langue. C’est une des spécificités du langage humain. Deux êtres de la même espèce, ne peuvent pas toujours se comprendre. Or un Lion, qu’il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dissertation générale "ce n'est pas dans je ne sais quelle retraite que nous nous découvrirons: c'est sur la route, dans...
  • Dscours sur linegalité parmi les hommes
  • De l'inégalité parmi les hommes
  • SVT la place de l homme parmi les primates
  • L'origine et le fondements de l'inégalité parmi les hommes
  • Discours sur les fondements de l'inégalité parmis les hommes
  • Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, Rousseau
  • Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !