Ali Baba et les quarante voleurs

par

Résumé

Ali Baba et les quarante voleurs est un conte d'origine orientale souvent présenté comme faisant partie du recueil des Mille et Une Nuits. Il est traduit pour la première fois en français en 1701 par Antoine Galland. À l'origine, le conte, aujourd'hui l'un des plus populaires dans le monde, ne figurait pas aux côtés des autres contes du célèbre ouvrage.

Ali Baba est un bûcheron qui vit pauvrement dans une petite ville d'Orient. Son frère Cassim, qui a fait un riche mariage, habite la même ville. Un jour, Ali Baba est parti chercher du bois dans la forêt quand il entend une troupe de quarante cavaliers qui approche. Caché derrière un arbre, il assiste à un étrange manège : le capitaine des cavaliers descend de cheval, se campe devant un rocher au flanc de la montagne et s'exclame : « Sésame, ouvre toi ! ». Une porte s'ouvre alors devant lui et les cavaliers pénètrent dans la montagne. Sous le regard ébahi d'Ali Baba, ils en ressortent bientôt puis disparaissent dans un nuage de poussière.

Ali Baba se présente devant le rocher et prononce à son tour la phrase « Sésame, ouvre toi ! ». La porte s'ouvre alors, et Ali Baba accède à une grotte remplie de bijoux, de précieuses étoffes et de monceaux de pièces d'or. Il s’agit de la cachette d'une bande de voleurs qui viennent y dissimuler leurs butins. Ali Baba charge son âne de pièces d'or, les dissimule sous du bois, et rentre...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Ali Baba et les quarante voleurs