Discours de métaphysique

par

Résumé

Tandis que le XVIIème siècle français, en matière de philosophie, est aux mains de Descartes et de Pascal, qui souvent échangent et se répondent par traités interposés, Gottfried Wilhelm Leibniz creuse son sillon en Allemagne. Leibniz, qui multiplie les activités (il est à la fois bibliothécaire, diplomate, juriste, philosophe, mathématicien – et cette liste n’est pas exhaustive) et écrit en trois langues, rédige des essais qui sont, à l’image de sa vie, foisonnants. Systématiquement, il s’agit dans ses écrits philosophiques d’extrapoler le savoir physique pour en induire un savoir métaphysique. Discours de métaphysique, l’un de ses textes les plus courts mais aussi parmi les plus importants, n’échappe pas à cette démarche. Publié en 1686, ce Discours se situe au milieu de la bibliographie de Leibniz. Ce n’est pas un ouvrage définitif, la pensée de Leibniz restera toujours en mouvement, et l’auteur publiera d’autres écrits qui viendront remettre en question les éléments établis ici. Discours de métaphysique n’en est pas moins une parfaite porte d’entrée dans la pensée du philosophe allemand.

 

         Discours de métaphysique se découpe en 37 paragraphes, introduits par un titre...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Discours de métaphysique