L'école des femmes

par

Résumé

Acte I

 

            Arnolphe avoue à son ami Chrysalde craindre plus que tout d'être cocu. Il a donc mis en place un stratagème de longue date pour pouvoir se marier en évitant cette mésaventure : il s'est façonné une femme idéale en se faisant le tuteur d'Agnès, sa future épouse, alors qu'elle avait quatre ans, et elle a été depuis éduquée loin de toute réalité concrète. Agnès a dix-sept ans désormais et Arnolphe, qui la trouve merveilleuse, souhaite la présenter à son ami. Enfin, Arnolphe rappelle qu'il faut désormais l'appeler M. de la Souche, le nouveau nom qu'il s'est choisi.

            Arnolphe qui rentre chez lui se voit très mal accueilli par ses servants Alain et Georgette, qu'il a volontairement choisis benêts afin qu'ils ne corrompent pas la pureté d'Agnès. Comme il a été absent dix jours durant, il est soucieux de savoir comment va Agnès, mais les servants ne savent que répondre. On appelle la jeune fille. Agnès descend et Arnolphe est ravi de la voir coudre. Tout va bien a priori.

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L'école des femmes