L’inquiétante étrangeté et autres essais

par

Analyse de l'oeuvre

L’inquiétante étrangeté et autres essais est publié pour la première fois en 1925. Il a été traduit de l’allemand vers le français par Mary Bonaparte et E. Marty puis publié en français en 1987 (notre édition). Il convient de noter que les « autres essais » évoqués dans le titre renvoient à différents articles, extraits, publications (notamment Essais de Psychanalyse, Pour introduire le narcissisme, Abrégé de Psychanalyse) de Freud utilisés pour renforcer le postulat présenté dans L’inquiétante étrangeté. Essayer de les étudier serait se disperser, se répéter et courir le risque de soulever des ambigüités car certaines anecdotes permettent à l’auteur de nous montrer l’évolution de sa pensée et de son postulat. Comme nous l’avons indiqué plus haut, Freud aborde une multitude de sujets dans notre corpus. Seulement, la démarche est loin d’être délimitable et nous ne pouvons prétendre procéder à une analyse en identifiant des thèmes arrêtés sur lesquels nous appesantir.

La psychanalyse, son domaine de prédilection, est le sujet sur lequel s’ouvre notre corpus. La présentation faite par l’auteur nous permet de comprendre que nous ne sommes pas toujours des êtres conscients. Le philosophe établit qu’il existe un autre élément de notre psychologie qui est constamment présent au cours de notre existence. Il identifie cette partie de notre psychisme comme étant « l’inconscient » et accorde une légitimité et une certaine autorité à la psychanalyse. Freud estime que nos pensées, nos actes, nos habitudes et notre mode de vie existent en fonction d’un passé qui semble nous...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse de l'oeuvre >

Dissertation à propos de L’inquiétante étrangeté et autres essais