L’Alchimiste

par

Table des matières

Résumé

L’Alchimiste est un roman écrit en portugais par l'écrivain brésilien Paulo Coelho en 1988 et traduit en français en 1994.

Santiago est un jeune berger qui vit en Andalousie, à une époque indéterminée. Il mène paisiblement son troupeau de moutons de pâtures en points d'eau. Il lit parfois, car il a été instruit, dans sa prime jeunesse, afin de devenir prêtre. Une nuit, alors qu'il est endormi dans une vieille église abandonnée au milieu de laquelle pousse un sycomore, il rêve qu'un enfant le conduit devant les pyramides d’Égypte et lui annonce qu'un trésor l'y attend. Comme il se rend, pour vendre la laine de ses brebis, à la ville de Tarifa, il consulte une vieille gitane qui lui conseille de considérer son rêve au sens le plus littéral.

Alors qu'il s'installe pour lire sur une place, un vieil homme s'assied à ses côtés. Il s'agit d'un vieux roi de Salem nommé Melchidésec, qui lui apprend l'existence d'une chose merveilleuse : la Légende Personnelle ; chaque homme en a une, et il appartient à chacun de savoir lire les signes qui apparaissent pour parvenir à vivre cette légende. C'est une chose capitale : l'univers entier conspire pour que la Légende Personnelle s'accomplisse, mais il faut être prêt à suivre les signes. Si Santiago veut vivre sa Légende Personnelle, il lui faut vendre son troupeau, traverser la mer et se rendre en Égypte. En cadeau, le vieux roi offre au berger deux pierres, une blanche et une noire, appelées Ourim et Tourim, qu'il porte sur un pectoral d'or. Ces pierres l'aideront...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de L’Alchimiste