Le philosophe ignorant

par

Analyse de l'oeuvre

Voltaire s’interroge sur l’origine des êtres qui peuplent la terre. Il entreprend une démarche qui a pour but de le sortir de l’obscurité. Il s’intéresse ensuite à la nature de sa faiblesse. Il veut connaître le principe qui gère ce mécanisme et le fait croître avec l’âge. De plus, d’où vienne les idées. Il existe un lien entre la faim et les idées. Par ailleurs, l’auteur passe en revue toutes les éminences grises en matière de philosophie, depuis la Grèce antique jusqu’à ses contemporains. Il fustige l’attitude de Descartes et trouve sa méthode imaginaire. Nous ne naissons pas avec des idées préconçues. Si l’homme pense, c’est un fait aussi vrai que l’oiseau qui vole toujours. Tout comme les hommes, les bêtes ont aussi des idées. Il illustre cette opinion en citant la Bible au livre de la Genèse. Néanmoins, bien que citant la Bible, il rejette la religion, la trouve dogmatique et affirme qu’elle n’a rien en commun avec la philosophie. Tout comme Hume, Voltaire s’intéresse à l’expérience. Pour lui, la connaissance, le savoir ne s’acquiert qu’à travers l’expérience, exception faite de la substance. Étant donné qu’on ne peut saisir la substance, elle ne peut s’acquérir à travers notre expérience car elle est au dessus de nous. Bien que nous utilisions notre pensée, nous ne la maîtrisons aucunement. De plus, malgré le fait qu’il y ait des hommes plus intelligents et plus robustes que d’autres, chacun finit toujours par atteindre ses limites. L’être humain est appelé à connaître certaines choses sur lesquelles Voltaire, une fois de plus, s’interroge.

Après toutes les questions précédentes, l’auteur est ennuyé car il...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse de l'oeuvre >

Dissertation à propos de Le philosophe ignorant