Le rire

par

Analyse de l'oeuvre

Le rire. Essai sur la signification du comique, écrit par Henri Bergson, a été publié en 1900. Le titre de l’œuvre est très révélateur dans la mesure où l’auteur y traite du rire et surtout du comique qui est le principal thème. Bergson définit le rire comme un trait faisant partie de la nature humaine. Il estime que le rire est propres aux humains et que nous sommes les seuls êtres a éprouvé cette sensation. Il met l’emphase sur le rire provoqué par le comique.

De manière général, le comique est un caractère, l’attribut de quelque chose qui est drôle, risible. Le rire et le comique semblent dès lors indissociables. L’auteur cherche à comprendre, il met sur pied une méthode qui va lui permettre de saisir le fondement des mécanismes qui aboutissent au comique. Il analyse les différentes formes par lesquelles le comique s’exprime. Le rire qui part d’une situation comique est le résultat de l’environnement dans lequel nous nous trouvons, il ne naît pas ex-nihilo. Par conséquent, il a une portée sociale. Le rire a une portée salvatrice, il vient apporter une dose de bonheur parce qu’il met fin à cette raideur qui caractérise notre quotidien. L’auteur veut aussi cerner la signification du rire. Il le considère comme un remède, un « raidissement contre la vie sociale » (P. 60), un refus d’adhérer machinalement à notre morne quotidien. La source du rire est notre environnement, le monde dans lequel nous existons, la sphère dans laquelle nous évoluons. Dans le but de comprendre les mécanismes du rire, l’auteur identifie trois points saillants qu’il considère fondamentaux dans l’analyse du rire. Le premier point, la première observation qu’il fait est la suivante : le rire est un trait que seuls...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Analyse de l'oeuvre >

Dissertation à propos de Le rire