Recueil des vers

par

Résumé

Si la renommée de Pierre de Marbeuf n'est en rien comparable à celles de Ronsard ou de Du Bellay, ses illustres prédécesseurs, il n'en mérite pas moins sa place sur les marches du panthéon des poètes de langue française, et son Recueil des vers occupe une place enviable parmi les recueils poétiques de son temps.

Pierre de Marbeuf est né en 1596. Issu de la noblesse, il reçoit une éducation complète qui le conduit à occuper la charge de Maître des Eaux et Forêts. Ce détail a son importance : en effet, cette charge l'oblige à demeurer en Normandie, loin de la cour et de ses intrigues, et cela permettra à sa poésie de s'enraciner dans une réalité rustique qui fait une grande partie de son charme et de son authenticité. Il est peu connu comme poète en son temps et il faut quelques années avant que son nom ne devienne glorieux. Il est souvent catalogué comme poète baroque. Le baroque, c'est cet art qui succède à celui de la Renaissance, qui fait fi des contraintes et privilégie l'invention. Le baroque littéraire s'inscrit dans un vaste mouvement artistique qui touche l'architecture comme la peinture et la musique. Le but est d'éblouir, de surprendre le lecteur, de lui faire tourner la tête. La virtuosité du poète baroque n'est pas sans rappeler celle des rhétoriqueurs qui, avec Clément Marot, charmaient la cour de François Ier. Cependant, le mouvement s'assagit sous l'influence de Malherbe qui épure la poésie française de ses artifices, sonnant le glas du maniérisme et du baroque. Malherbe ouvre la voie au classique qui va bientôt régner en maître, et son influence se fait sentir dans les vers de Pierre de Marbeuf. Cependant, le feu d'artifice baroque brille encore dans le Recueil des vers en maints endroits et par maints...

Inscrivez-vous pour continuer à lire Résumé >

Dissertation à propos de Recueil des vers