1844-1918

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le monde occidental atteint au milieu du XIXe siècle un équilibre qu’il neretrouvera plus de sitôt, à peine altéré par quelques conflits mineurs. Explorateurs, missionnaires, marchands et soldats unifient le monde entier à l’image de l’Europe.
Des nuages apparaissent dans les années 1870 : montée des nationalismes, grande dépression économique,… mais il n’altèrent pas l’optimisme des Européens,en particulier des Français, ni leur foi dans le progrès, la science et la supériorité de leur civilisation.
La Seconde République (1848-1852)
Avec la IIe République surgit la question ouvrière. Le gouvernement provisoire proclame le droit au travail et ouvre des Ateliers nationaux pour les chômeurs. Un décret réduit d'une heure la journée de travail (dix heures à Paris et onze en province). Legouvernement provisoire abolit par ailleurs l’esclavage dans ses colonies (15 ans après l’Angleterre).
Les 23 et 24 avril 1848, à l’occasion des élections à l'Assemblée constituante, les Français votent pour la première fois au suffrage universel (masculin). Contre toute attente, il s’ensuit une majorité conservatrice, les paysans ayant massivement voté pour les notables locaux.
La Commissionexécutive nommée par l’Assemblée impose alors la fermeture des Ateliers nationaux, ce qui provoque le 23 juin 1848 des émeutes de la faim. En trois jours, on recense 4000 morts parmi les insurgés et 1600 parmi les forces de l'ordre. La République bourgeoise est discréditée.
Un homme au nom illustre a compris la nouvelle donne sociale : Louis-Napoléon Bonaparte (40 ans). C’est le neveu del’ex-empereur des Français. Aventurier et conspirateur (lui-même se dit socialiste), il se porte candidat aux élections présidentielles du 10 décembre 1848 et se fait élire haut la main premier Président de la République française.
Installé à l’Élysée, Louis-Napoléon cultive sa popularité en se démarquant de l’Assemblée. Celle-ci, à l’initiative du comte de Falloux, vote une loi qui instaure la liberté del’enseignement, autrement dit permet à toute congrégation religieuse d’ouvrir un établissement, ce qui va aviver inopportunément l’anticléricalisme.
Élu pour quatre ans, le président souhaiterait se représenter mais la Constitution le lui interdit et les députés refusent de la modifier. Louis-Napoléon ne voit plus qu’une solution : le coup d’État.
C’est chose faite le 2 décembre 1851, jouranniversaire du sacre de Napoléon 1er et de la bataille d’Austerlitz, au prix de 400 morts et 26.000 arrestations.
Dès le 21 décembre 1848, un plébiscite approuve le changement de régime. Celui-ci devient effectif le 14 janvier 1852 avec une Constitution rédigée à la hâte qui donne au Prince-Président des pouvoirs quasi-dictatoriaux pour dix ans. C'est la fin de la IIe République.
Le Second Empire(1852-1870)
Le 2 décembre 1852, avec l’aval du suffrage universel, Louis-Napoléon Bonaparte est proclamé Empereur des Français sous le nom de Napoléon III (le deuxième du nom est supposé être le fils de Napoléon 1er, mort en pleine jeunesse à Vienne).
Napoléon III s’engage dans une politique de prestige tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.
L'empereur prend lui-même en main la politique économique etsociale du gouvernement et participe dès 1852 à la création d’un système bancaire moderne. Le 23 janvier 1860, il signe un traité de libre-échange avec les Anglais, au grand dam des industriels français qui regrettent les protections douanières.
En moins de deux décennies, la France entre de plain-pied dans l’ère industrielle. Elle se modernise plus vite qu’en aucune autre période de son Histoire.De grands centres métallurgiques se créent de toutes pièces (Le Creusot). Le réseau de voies ferrées passe de 3.000 à 20.000 kilomètres.
L'empereur engage par ailleurs la France au côté du Royaume-Uni dans une guerre contre la Russie, sur un prétexte ridicule. C'est la guerre de Crimée, inutile et meurtrière. Pour la première fois après sept siècles de conflits, Anglais et Français...
tracking img