1984 : Contre-utopie cinglante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
George Orwell écrit 1984 en 1948 ( l’inversion des 2 derniers chiffres serait une des explications du titre) et le publie l’année suivante.

Ce roman d’anticipation se déroule, à Londres, capitalede la première région aérienne de l’Océania, puissance mondiale avec Eurasia et Estasia. Ces trois empires sont constamment en guerre. Oceania a connu plusieurs révolutions depuis 30 ans et égalementun conflit atomique.

Océania vit sous une dictature. Le Parti unique est commandé par un chef invisible dont les portraits sont partout : Big Brother. Ce dernier surveille cependant les moindresfaits et gestes de chacun, d’où le slogan « Big Brother is watching you !» (Big Brother vous regarde), qui symbolise le régime.

Trois slogans régissent cet univers : ” La guerre c’est la paix “, ” Laliberté c’est l’esclavage “, ” L’ignorance c’est la force ” ; quatre ministères l’organisent - Vérité, Paix, Amour, Abondance -, et la population est répartie en trois classes - le Parti intérieur(les dirigeants), le Parti extérieur (les subalternes), les prolétaires (les ouvriers et les travailleurs vivant dans les taudis).

Winston Smith, le personnage principal du roman , travaille auministère de la Vérité. Il a pour tâche de retoucher les journaux déjà parus pour corriger les erreurs du Parti ou de son leader, Big Brother. Car le Parti ne se trompe jamais. Une fois l’Histoireréécrite, les erreurs ayant été gommées, on a donc la certitude qu’elles n’ont jamais existé

Le roman se déroule en trois temps: la lente marginalisation de Winston, qui devient progressivement “criminel parla pensée”, “rebelle aux politiques du Parti”, son aventure amoureuse avec une jeune femme, Julia. Winston Smith et Julia tentent de s’aimer, mais cette forme de résistance se heurte à l’énigmatiqueO’Brien, l’un des espions du régime.

Finalement Winston est arrêté et torturé avant d’être remis en liberté, totalement brisé. « Dans cette contre-utopie cinglante, Orwell propose une réflexion...
tracking img