2Nde / ch 7 (hist) : la fin de l’ancien régime et la naissance d’une france nouvelle en 1789

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (630 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SUJET : «La France et les Français à la veille de la Révolution.»
-------------------------------------------------------------------------------------------------
DEROULEMENT DU MODULE : (surdeux séances de module)
1ère séance :
1) Analyser le sujet : ne donner d'abord que l'énoncer du sujet.
2) Contruire le plan : donner la fiche avec l'analyse du sujet, l'énumération des idées(volontairement dans un ordre aléatoire)=> classer les idées en deux ou trois thèmes pour déterminer les grandes parties du développement.
2ème séance :
3) Rédiger une partie du développement à partir duplan détaillé obtenu.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
ANALYSE DU SUJET :
délimitation => spatiale : en France.
=> temporelle: dernières années de l’Ancien Régime avant le 5 mai 1789 (début Rév°)
=> thématique : quelle est la situation politique de la France ? sa situation économique ?
sociale ? financière ? quepensent les Français de l’Ancien Régime ? que réclament-ils ?
--------------------------------------------------------------------------------------------------
ÉNUMERATION DES IDEES POUR TRAITERLE SUJET :
1. Le roi accepte de convoquer les États-Généraux pour régler les difficultés financières du royaume.
2. Le roi détient un pouvoir absolu de droit divin : il est le «lieutenant de Dieu».3. Une crise de subsistance (disettes provoquées par de mauvaises récoltes) sévit dans les années 1780.
4. Les finances du royaume sont marquées par de forts déficits.
5. Les pouvoirs du roisont limités dans la pratique car il doit respecter les coutumes et les privilèges de ses sujets.
6. Les Parlements contestent l’absolutisme du pouvoir royal et souhaitent un meilleur partage dupouvoir.
7. Des philosophes comme Montesquieu, Voltaire, Rousseau, d’Alembert, Diderot, remettent en cause la monarchie absolue et lui préfèrent une monarchie parlementaire ou une République.
8. Dans...
tracking img