Absinthe de degas

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire des arts.

Le Réalisme et le Naturalisme sont deux mouvements littéraires importants dans la littérature française. Ils reflètent tous deux les préoccupations sociales et politiques de l'époque

I) Le réalisme :

Le réalisme est un mouvement du XIXe siècle . Il fait la transition entre le romantisme et l'impressionnisme. Il étudie la réalité dans son authenticité .Lemouvement réaliste se développe à partir de 1848, bien avant le mouvement naturaliste. Ce mouvement puise ses thèmes directement dans le monde contemporain, social et historique, et s'intéresse désormais à des groupes sociaux, à des situations qui n'étaient pas jusqu'ici considérées comme artistiques. En effet, il s’intéresse à ce que nos sens perçoivent et décrète que tout événement,objet, être, chose ou action sont dignes d'être des sujets littéraires et qu'ils doivent être rendus de manière véridique. C'est ainsi qu'émergent les ouvriers, les artisans ou encore les prostituées dans le roman.   Les thèmes abordés concernent principalement l'influence du milieu sur les individus, la vie urbaine ou provinciale et les misères et ascensions sociales Les thèmes deprédilection traduisent la vision définitivement matérialiste de l'époque, qui nie farouchement la dimension spirituelle de l'univers et de l'homme.
Le réalisme évoque :
Le pouvoir , l'argent ;
Le corps (érotisme, sensualité, souffrance) : donc fin de la pudeur ;
La maladie et la médecine (ce thème rejoint le thème du corps souffrant) ;
L'absence de spiritualité (négation de Dieu,dénonciation de la religion, mort vue comme une fin).
Les principes de ce mouvement reposent sur la reproduction la plus parfaite possible de la réalité et, cela implique souvent la documentation sur le terrain et le souci du détail. L'auteur réaliste se propose de devenir un historien des mœurs de son époque et pour y parvenir, accumule les sources livresques les plus qualifiées(documents médicaux, gazettes judiciaires, études historiques, coupures de presse, traités théologiques...). Il nourrit son travail d'enquêtes minutieuses réalisées sur le terrain, à la manière d'un journaliste. Zola, avant d'écrire Germinal, n'hésitera pas à descendre dans une mine. De plus, le romancier applique les méthodes des sciences expérimentales et en particulier de la médecine et dessciences naturelles et . C'est en cela que le Réalisme ouvre la voie au Naturalisme qui prolonge encore plus les méthodes scientifiques .
Le mouvement réaliste naît au lendemain de la révolution de 1848 dans une société en pleine mutation, qui devient essentiellement matérialiste. Tandis que les banques se multiplient, que la société s'industrialise entraînant l'émergence d'unprolétariat important, les intellectuels se passionnent pour les sciences et les techniques. Les réalistes rejettent l'idéalisme et le sentimentalisme du romantisme ainsi que le formalisme bourgeois du classicisme. Ils s'inspirent de la vie quotidienne du prolétariat et des « petites gens », qu'ils se donnent pour mission de décrire fidèlement, sans en adoucir l'âpre réalité ; en cela, ilsentendent atteindre à la même sincérité que la photographie naissante.
L'école réaliste éclot autour des vives réactions suscitées par les toiles de Courbet (l'Après-dîner à Ornans en 1849 et l'Enterrement à Ornans en 1850). Peintres et auteurs se réunissent alors autour de l'artiste pour défendre ce courant artistique en devenir contre une critique virulente. La théorie du mouvement prendforme avec la publication du recueil d'articles de Champfleury (le Réalisme, 1857) et la création de la revue Le Réalisme en 1856 par Duranty. En 1857, Madame de Bovary, le roman de Flaubert, fait scandale.
Les principaux auteurs et artistes de se mouvement sont :

En littérature: En penture:...
tracking img