Agences de notatin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
. C'est l'éclatement de la bulle spéculative.
La finance comportementale et l'effet de mimétisme tentent alors d'expliquer ce que l'efficience informationnelle n'explique pas : le phénomène des bulles spéculatives.
On présentera la finance comportementale comme une vision alternative du fonctionnement du marché avec la rationalité auto-référentielle. Puis on expliquera ce courant à travers lemimétisme et la spéculation.
I-Présentation de la finance comportementale
I-1- La finance comportementale
La finance comportementale a été mise en avant par André Orléan dans les années 1980 en s'appuyant sur les Travaux de J.M Keynes dans la Théorie générale. La finance comportementale essaye d'expliquer les anomalies de l'efficience informationnelle des marchés. Elle explique la finance entenant compte du comportement des agents au sein d'un groupe et non comme étant chacun isolé face au marché.
On part du postulat que les prix ne peuvent pas être efficients, car si c'était le cas, tout le monde aurait l'information et personne n'irait alors la chercher (théorie du «passager clandestin»). L'information a donc un prix, il existe donc une asymétrie de l'information. Certains possèdentl'information, d'autres non.
Ceux qui n'ont pas l'information ne savent pas ce qu'il va se passer dans le futur, ils ne connaissent pas le prix de l'actif plus tard. Cependant, le fait de pouvoir le revendre aujourd'hui, savoir que l'autre qui a peut être l'information est prêt à nous l'acheter nous permet d'avoir confiance dans cet actif. Dès lors, pour acheter ou vendre, on tient compte ducomportement de l'autre, on observe son comportement voire on essaye de l'anticiper afin de faire d'autant plus de profit.
Le principe de la finance comportementale est donc de faire ce que fera globalement le marché et non ce que je pense être le mieux. «Il vaut mieux se tromper avec tout le monde qu'avoir raison tout seul».
Lorsque l'on cherche la bonne opinion et que celle-ci est attribuée parles autres, on appelle cela la rationalité auto-référentielle ou structure auto-référentielle lorsque la valeur d'un actif dépend de la valeur que lui attribue les autres sur le marché. Keynes met alors en avant le système auto-référentiel c'est à dire que c'est le marché qui décide, c'est ce que pense le marché qui compte.

I-2-La rationalité auto-référentielle :

On définit la rationalitécomme le fait de se donner les moyens de réaliser ses objectifs. Il existe trois types de rationalité :
La rationalité fondamentale : c'est le fait de trouver des vérités objectives. Elle est à la base du calcul de la valeur fondamentale.
La rationalité stratégique : c'est comprendre la manière de faire les autres, anticiper leur comportement afin de réaliser le meilleur gain possible.
Enfin larationalité auto-référentielle : c'est trouver l'opinion des autres mais lorsque tout le monde cherche à trouver cette opinion. Cela revient à rechercher l'opinion majoritaire. Ce qui compte n'est pas de trouver l'opinion juste mais de trouver quel sera les choix des autres.
La structure auto-référentielle du marché explique donc les phénomènes de mimétismes et spéculation.

II- Fonctionnementdu marché en termes de mimétisme et spéculation :

Les agents achètent ou vendent car ils voient les autres font ce qui incite la hausse ou baisse des cours (c'est le mimétisme). On est plus dans une situation individuelle où chaque agent raisonne seul (économie fermée) mais en tenant compte des autres. Les agents peuvent aussi essayer d'anticiper ce que vont faire les autres pour le faire avantet obtenir une plus-value (c'est la spéculation).
II-1- Mimétisme et fonctionnement du marché:

On distingue trois types de mimétisme :
Il existe trois sortes de mimétisme, de comportement d’imitation possible.

Le mimétisme normatif : ou conformisme social. Les individus répondent à des normes de comportement afin d'être intégrer et se faire valoir au sein d'une société ou d'un groupe....
tracking img