Agriculture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Actions menées lors de l’année de licence professionnelle

Prélèvements et analyses de sol

Concessionnaire de matériel agricole

Association pour la promotion de l’agneau du Poitou-Charentes

Teddy Couton
Licence professionnelle Agronomie
Faculté de Poitiers
Année 2010 / 2011
Remerciements :

Je tiens à remercier :
- Mr Gwenaël Malcoste, directeur commercial del’entreprise Agros-systèmes,
- Mr Bertrand Bodin, préleveur chez Agro-systèmes qui m’a formé durant une journée,
- Mr Vincent Cloué, P-dg de l’entreprise Cloué S.A qui m’a accueilli en stage durant 3 semaines,
- Mr Benoit Joubert, directeur commercial de l’entreprise Cloué S.A, pour ses conseils sur le terrain,
- Mr Patrick Carcaillon, commercial de cette entreprise et maître de stagedurant ces 3 semaines.
- Mr Vollier, président de l’association pour la promotion de l’agneau du Poitou-Charentes,
- 2 éleveurs viennois attaché à la production d’agneaux.

Agro-systèmes :

Agro-systèmes est une entreprise commercialisant un service : elle propose aux coopératives (et donc indirectement aux agriculteurs) de réaliser des prélèvements de sol pour qu’ils soientanalysés en laboratoire. Ces prélèvements sont utiles pour connaître les composants du sol (matière organique, fer, zinc…) ou encore pour connaître le taux d’azote présent dans le sol (reliquats azotés) et ainsi ajuster les apports. Le laboratoire partenaire de cette entreprise est SAS laboratoire, basé à Orléans.

Au sein de cette entreprise, j’ai réalisé un stage de 15 jours durant le mois dejanvier, période de forte activité car les demandes en matière de reliquats azotés sont importantes (juste avant le premier apport).

Durant le premier jour, j’ai observé les pratiques commerciales avec le directeur des ventes et j’ai assisté à une réunion de commerciaux. La deuxième journée a été consacrée à une formation destinée aux techniciens où j’ai pu apprendre les élémentsconstituant le sol. Enfin, au bout du troisième jour, j’ai suivi un préleveur (Bertrand Bodin). Durant cette journée j’ai observé la façon dont il travaillait, la manière qu’il avait de se présenter, l’équipement qu’il utilisait… Céréalier, et préleveur depuis 6 ans, il m’a aussi appris à reconnaître le stade du blé, le niveau de végétation du colza…

Ma mission était de me rendre chez les clientsqui avaient fait une (voire plusieurs) demande(s) de prélèvement(s) au sein de leur coopérative. Équipé du matériel indispensable (tarière notamment), je réalisais des carottes afin de prélever un échantillon. Je discutais aussi avec l’exploitant, ce qui me permettait de découvrir différentes exploitations (en terme de production, de surface, de types de sol…)

Je devais prendre mesrendez-vous seul et remplir des feuilles de route pour la facturation au client et le remboursement des mes frais (utilisation de ma voiture personnelle). J’ai souvent été confronté, durant cette période de forte activité, à des gens qui avait fait une demande de reliquats depuis longtemps pour obtenir les résultats de l’analyse et procéder à l’apport d’azote. Pas très satisfait du délai, ces exploitantspouvaient être désagréables à mon arrivée. Il fallait donc rester fair-play et conserver un relationnel correct.

La démarche que j’employais fut la même durant les 15 jours : je prenais mes rendez-vous le soir pour le surlendemain. Je travaillai par secteur géographique car je me déplaçais sur 3 départements (36, 37, 86). Les clients reçoivent une fiche avant notre arrivée qu’ils sontpriés de compléter afin de gagner du temps (précédents culturaux, apports d’azote antérieurs, rendements…) Cependant, bon nombre ne l’avait pas rempli ou l’avait même perdu. Nous devions donc la remplir ensemble, et si cela était fait, la vérifier. Nous pouvions ensuite rejoindre la (ou les) parcelle(s) concernée(s) pour procéder aux prélèvements. Il était indispensable de bien noter le nom de...
tracking img