Analyse du roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (933 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Phonologie, MFL 476 LF, G1/G2 (maîtrise FLE, annuel)
Professeur : André THIBAULT
Examen de rattrapage, mardi 21 septembre 2004, 18h-20h, Amphi Guizot
1.1. La relation entre graphèmes et sons n’estpas univoque, bien au contraire. Quels sont les
quatre cas de figure de non-correspondance entre graphèmes et sons que l’on observe dans
une langue comme le français ? Expliquez et illustrez.(Attention : il ne s’agit pas de me
donner quatre exemples du même type, mais bien les quatre types possibles de non-correspondance entre sons et graphèmes, en illustrant chacun d’entre eux d’un seulexemple.) 4 points.
La réponse est dans vos notes de cours (premier cours du premier semestre).
1.2. À quoi est due la grande différence entre la graphie et la prononciation en français ? (une
réponsetrès brève et très simple est attendue ici). 1 point. À l’histoire. En effet, on a commencé à écrire le français il y a près de mille ans, à une époque où, bien sûr, la prononciation
étaitcomplètement différente de ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Or, la graphie du fran-
çais n’a pas évolué parallèlement à celle de sa phonétique. A partir de la Renaissance, on est
même allé dans la directioncontraire, en introduisant de nombreux graphèmes « étymologiques » (comme le de doigt, sous prétexte que le mot vient du latin DIGITUS) qui ne se
sont jamais prononcés en français.
2. Soitl’énoncé suivant, et sa transcription phonétique :
[k9isEkAselk2u]
On observe qu’il y a trois occlusives vélaires différentes: [k9], [k] et [k2]. S’agit-il, en français,
de phonèmes distincts ou de variantescombinatoires ? Répondre en vous aidant des concepts
d’opposition distinctive, de paire minimale, d’assimilation (régressive ou progressive) et de
distribution complémentaire. 4 points. Ces troissons, qui résultent d’un phénomène d’assimilation régressive (c’est-à-dire d’anticipation du lieu d’articulation de la voyelle qui suit,
dans le cas qui nous occupe), ne sont que des variantes...
tracking img