Analyse esthetique big fish

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
J’ai choisis cet extrait du film Big Fish, car pour moi la juxtaposition du monde réel ( narration ) et du monde imaginaire ( histoire racontée ) donne ici naissance à une très riche partitionsonore.
En effet, le narrateur Will raconte à son père malade ( Edouard ) comment il aurait imaginé sa mort, lui qui toute sa vie a entendu les péripéties de son Père de façon extraordinaire.
Nous avonsdonc au niveau sonore un jeu sur le présent de la narration et l’imaginaire, où se déroule l’action, ce qui se ressent aussi énormément sur la musique.
Nous passons par exemple sans cesse d’uneambiance rythmé avec des cuivres, des cordes, jouant Allegro Vivace lorsque nous sommes dans l’imaginaire, puis nous passons directement à une ambiance beaucoup plus calme, avec des cordes pincées et desnappes basses qui font appellent à notre émotion.
Le fait, qu’une partie de l’histoire se passe dans l’imaginaire, a donc laissé comme toujours une grande liberté à Danny Eflman, sur le plan de lapartition sonore, en effet, on retrouve par exemple des harpes et des cuivres qui nous font directement tomber dans une histoire à la fois magique et imaginaire.
La dualité de cet extrait permet ausside jouer les différentes voix, et leurs spatialisation. Ex : Will se réveil dans l’hôpital, on le voit à l’image, et c’est lui même qui narre l’histoire.
Les variations de jeu de l’orchestresymphonique suscite de l’émotion au spectateur, notamment le stress qui est par exemple renforcé par un son rappelant celui d’un chronomètre lors de la course en voiture.
La séquence de la course en voitureest elle très dynamique, aussi bien au niveau du montage video qu’au niveau du montage audio, on retrouve par exemple beaucoup de percussions et de cuivres qui renforce énormément le côté “ héros “ deces deux personnages.
Danny Elman a su parfaitement gérer à la fois l’émotion et l’action dans cette extrait, alternant l’Alegro Vivace de l’action, à l’adagio de la réalité .
Ces cassures...
tracking img