Analyse oeuvre "incandescence"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1
1
Introduction
Introduction
Le but principal du Structurellisme est de faire ressortir dans chaque œuvre, le côté spirituel de la nature et l’âme de chacune de ses créations. Ce mouvement met en avant le côté structurel de la nature. De façon globale, cela peut être une technique consistant à aligner des touches de couleur partant du centre comme un soleil qui permet de donner une visionstructurée, déstructurée ou restructurée.
L’œuvre intitulée « Incandescence » est l’une de ses dernières réalisations (mai 2010). Elle mesure 130 x 195 cm. Elle sera exposée lors du vernissage du Salon des Indépendants.

Le but principal du Structurellisme est de faire ressortir dans chaque œuvre, le côté spirituel de la nature et l’âme de chacune de ses créations. Ce mouvement met en avant lecôté structurel de la nature. De façon globale, cela peut être une technique consistant à aligner des touches de couleur partant du centre comme un soleil qui permet de donner une vision structurée, déstructurée ou restructurée.
L’œuvre intitulée « Incandescence » est l’une de ses dernières réalisations (mai 2010). Elle mesure 130 x 195 cm. Elle sera exposée lors du vernissage du Salon desIndépendants.

Peintre français, créateur d’un nouveau mouvement pictural : le Structurellisme, les œuvres de BEAUDIER sont colorées et appellent à une certaine réflexion. Son tableau intitulé ‘Incandescence » en est une parfaite une illustration.
Le peintre BEAUDIER est né à Paris, le 23 mai 1953. Peintre autodidacte, il commence à peintre en 1993. Au départ, ses peintures sont inspirées par lesimpressionnistes. Puis, à partir de 1998, il pense et crée un nouveau mouvement : « le Structurellisme » qu’il compte présenter publiquement durant le vernissage du Salon des Indépendants (Art en Capital), le 23 novembre 2010 au Grand Palais, à Paris.
Peintre français, créateur d’un nouveau mouvement pictural : le Structurellisme, les œuvres de BEAUDIER sont colorées et appellent à une certaineréflexion. Son tableau intitulé ‘Incandescence » en est une parfaite une illustration.
Le peintre BEAUDIER est né à Paris, le 23 mai 1953. Peintre autodidacte, il commence à peintre en 1993. Au départ, ses peintures sont inspirées par les impressionnistes. Puis, à partir de 1998, il pense et crée un nouveau mouvement : « le Structurellisme » qu’il compte présenter publiquement durant le vernissage duSalon des Indépendants (Art en Capital), le 23 novembre 2010 au Grand Palais, à Paris.
Peintre BEAUDIER
Peintre BEAUDIER
Incandescence (2010)
Incandescence (2010)
Incandescence,
du peintre BEAUDIER
Incandescence,
du peintre BEAUDIER
Amélie SORIN BTS Communication visuelle N° élève : 38671
Amélie SORIN BTS Communication visuelle N° élève : 38671
Incandescence,
du peintreBEAUDIER
Incandescence,
du peintre BEAUDIER
Analyse d’oeuvre
Analyse d’oeuvre

Incandescence (2010)
Incandescence (2010)
I. Analyse plastique et technique : œuvre typique du Structurellisme
II.
III. Analyse plastique et technique : œuvre typique du Structurellisme
IV.

1. La perspective
Comme la perspective est centrale (c’est-à-dire que toutes les droites convergentvers un point de fuite unique, situé au centre du tableau), un effet de rayonnement émane de ce tableau. Toutes les couleurs émanent de ce centre, comme d’un soleil. Cela donne l’impression que la toile irradie, chauffe … un peu comme une explosion de couleurs chaudes et froides mais toujours vives.
2. La lumière
Il n’y a pas de lumière extérieure. L’explosion des couleurs se produit aucentre à la manière d’un soleil (nous en revenons toujours à la définition du Structurellisme qui consiste à aligner des touches de couleurs partant du centre comme si le centre était un soleil).
3. Les couleurs
a. Répartition des couleurs
4. La perspective
Comme la perspective est centrale (c’est-à-dire que toutes les droites convergent vers un point de fuite unique, situé au...
tracking img