Analyse swot

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4317 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
analyse swot
Claire BAKONYI
Nassim BENAMARA

[pic]

Cours de Méthodologie de l’insertion dans l’entreprise
Master 1, mentions EGE et RHO ; Année 2010-2011, Semestre 1

Dossier d’étude d’une organisation :

Le groupe 3F

Cours magistraux : Odile Uzan
Travaux dirigés : Odile Uzan et Bérangère Condomines
24 novembre 2010

Sommaire

I - Présentation du groupe 3F

II -Diagnostic stratégique du groupe 3F selon le modèle SWOT

III - Définition de la politique de recrutement du groupe 3F

IV - Analyse de la politique d’intégration du groupe 3F

V - Stratégie personnelle pour postuler à un poste dans le groupe 3F et lettre de motivation

I - Présentation du groupe 3F

Le groupe 3F (2 289 salariés en équivalent temps plein), un des premiers constructeurset gestionnaires de logements sociaux[1] en France, est composé, au 31 décembre 2009, de 10 ESH, entreprises sociales de l’habitat, anciennement dénommées Sociétés Anonymes d’Habitations à Loyer Modéré ou SA d’HLM.

La principale société du groupe est Immobilière 3F ou I3F, située en Ile de France, qui est actionnaire majoritaire des 9 autres ESH réparties sur le territoire national :
•Résidence Urbaine de France (RUF), couvrant le département 77 (57 % du capital détenu par I3F) ;
• Résidences Sociales d’Ile de France (RSIF), présente en Ile de France et ayant comme patrimoine uniquement des foyers (66 %) ;
• Immobilière Nord-Artois (INA), couvrant les régions du Nord Pas-de-Calais et de la Picardie (~ 100 %) ;
• Immobilière Val de Loire (IVL), sur larégion d’Orléans (53 %) ;
• Jacques Gabriel (JG), sur la région de Blois (64 %) ;
• Immobilière Rhône-Alpes (IRA), couvrant la région Rhône-Alpes (~ 100 %) ;
• Immobilière Midi-Pyrénées (IMP), anciennement la Société Anonyme de la Vallée du Thoré (SAVT), couvrant la région Midi-Pyrénées (61 %) ;
• Immobilière Basse-Seine (IBS), couvrant les régions de Haute et Basse Normandie(57 %) ;
• Immobilière 3F Alsace (IAL), couvrant la région Alsace (53 %).

Un historique rapide du groupe 3F permet de bien comprendre la finalité de son objet social, qui est de répondre aux importants besoins exprimés en mise à disposition de logements économiquement accessibles.

En 1928, a été créé le Foyer du fonctionnaire (SA de construction et de crédit dont le rayon d’actions’étendait à toute la région autour de la capitale, 1ère dénomination sociale de I3F) dans le but de participer à la lutte contre la crise du logement. C’est l’époque des habitations à bon marché (HBM, ancêtre des HLM) qui étaient louées, grâce à des prêts à faible taux d’intérêt garantis par l’Etat, à des fonctionnaires aux revenus modestes.

En 1949, à la suite de la 2nd Guerre Mondiale, la SAélargit son domaine d’activités en devenant le Foyer du Fonctionnaire et de la Famille (FFF). En 1950, les HBM se transforment en HLM, le logement social s’ouvre au plus grand nombre.

Les années 60 marquent le temps fort de la reprise de la construction (les tours et les barres) soutenue par l’Etat. En effet, il faut répondre à la demande à la suite de l’explosion démographique du baby-boom et durapatriement des français d’Algérie. Le FFF participe fortement à cette reprise en construisant plus de 5 000 logements sociaux par an.

Le 21 juin 1989, le FFF devient Immobilière 3F. I3F reste fidèle à ses missions d’origine, mais s’adapte aux impératifs contemporains. Ainsi, en 2003, I3F devient partenaire de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) qui finance la transformation desquartiers dégradés, mal desservis et offrant peu d’emplois.

Le patrimoine du groupe 3F

Au 31 décembre 2009, le patrimoine du groupe compte 154 835 logements.

Près des trois quarts du patrimoine, soit 113 472 logements, est situé en Ile de France et géré par la société mère I3F et ses deux filiales franciliennes, Résidence Urbaine de France et Résidences Sociales d’Ile de France....
tracking img