Analyse d'un roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Candide, une oeuvre des Lumières

Introduction
Pour pouvoir prouver combien Candide est une oeuvre représentative du mouvement des Lumières, il est important de connaître les principes de ce dernier. Le siècle des Lumières correspond au XVIIIe siècle en Europe et a pris naissance en France. Sa philosophie désigne le mouvement intellectuel qui se fonde sur la "raison éclairée" del'homme. Ses représentants formaient une élite intellectuelle qui s'attelait à faire vaincre la raison sur les superstitions et traditions. Ses protagonistes sont Voltaire, Rousseau, Diderot, Smith et Jefferson pour ne citer qu'eux. Ces intellectuels sont à la fois écrivains, scientifiques et philosophes et ont permis au monde de faire un bond prodigieux vers l'avant en provoquant une ouverture au mondeainsi que des révolutions politiques et scientifiques. Voyant leur pouvoir remis en question, de nombreuses institutions politiques et religieuses ont fait obstacle à ce mouvement en enfermant plusieurs de leurs protagonistes et en instaurant une censure visant à ralentir leur progression.

Conte philosophique
Voltaire a inventé ce tout nouveau style littéraire qu'est le contephilosophique afin de contourner cette censure. Les contes philosophiques de Voltaire sont la partie de son oeuvre qui a le moins vieilli et sont généralement l'expression de son mépris pour l'humanité. Ils servent de prétexte à une critique politique, religieuse et sociale. Candide en est le plus achevé et reste le plus grand titre de gloire de l'écrivain. Néanmoins, Voltaire pris un malin plaisir à renierson oeuvre: « Qu'est-ce qu'une brochure intitulée Candide qu'on débite, dit-on, avec scandale... On prétend qu'il y a des gens assez impertinents pour m'imputer cet ouvrage que je n'ai jamais vu. »


Les domaines
Critique religieuse
Voltaire, sans remettre en question l'existence d'une entité supérieure, prône une "religion de tout le monde", tolérante; c'est ce qui fait delui un déiste et non un athée. Tout au long du récit, il critique indirectement le clergé et les institutions religieuses en faisant ressortir leur absurdité et leur intolérance au moyen de l'ironie.
l. 417-423 et 442-443 « Après le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne, les sages du pays n'avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir un ruinetotale que de donner au peuple un bel auto-da-fé; il était décidé par l'université de Coïmbre que le spectacle de quelques personnes brûlées à petit feu, en grande cérémonie, est un secret infaillible pour empêcher la terre de trembler. (...) Le même jour, la terre trembla de nouveau avec un fracas épouvantable. » Ce passage dénonce la superstition du peuple, gardé dans l'ignorance par l'Eglise. C'estcette démarche que dénoncent les Lumières qui prônent la diffusion du savoir afin de sortir le peuple de cet abrutissement, ce même peuple qui encourage des démarches aussi ridicules que des sacrifices humains pour éviter les catasrophes naturelles. Il est bien montré que la décision vient d'une institution religieuse car l'établissement de Coïmbre est une université ecclésiastique.l. 1664-1669 « les fétiches hollandais qui m'ont converti me disent tous les dimanches que nous sommes tous enfants d'Adam, blancs ou noirs. Je ne suis pas généalogiste; mais si ces prêcheurs disent vrai, nous sommes tous cousins issus de germains. Or vous m'avouerez qu'on ne peut pas en user avec ses parents d'une manière plus horrible. » Dans ce passage, l'auteur ne critique pas Dieu, maisbien le créationnisme de l'Eglise en en prouvant d'une façon très naïve, à travers l'esclave, l'invraisemblance de cette théorie: il est impossible que tous les hommes soient les descendants directs d'Adam et Eve, ou alors cela impliquerait que nous sommes tous incestueux! De plus, les gens éclairés défendent le droit naturel qui prône l'égalité alors que dans l'extrait, les paroles du fétiche sur...
tracking img