Analyse "l'epine dans le coeur"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1114 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet traité :
Michel Gondry fait le portrait de sa tante, Suzette Gondry … Elle nous fait partager ses souvenirs du passés et ses émotions du présent … Le sujet, bien qu’étant son expérience d’institutrice dans les Cévennes entre 1952 et 1986 au départ, c’est finalement plus un portrait de famille touchant (mais sobre) qui est traité ici…
Choix personnel ou commande ?
Comme l’on peut s’endouter, ce film est un choix personnel de Michel Gondry. Cela se remarque car l’on sait que Suzette est sa tante … Ensuite Il se permet certains choix comme celui de montrer l’ingénieur du son (choix régulièrement exploités pour les films de la nouvelle vague) choix qui n’aurait sans doute pas été admis si le film avait été une commande.Néanmoins, on peut observer une production qui n’est pas la sienne, qui se nomme « Partizan Films » …
Point de vue
C’est le point de vue de Suzette qui est développé ici , du moins la plupart du temps car c’est autour d’elle que le film se déroule …le fait que soient alternés des bouts de films en super8 et les images actuelles quant elle raconte des anecdotes du passé, comme pourargumenter ses paroles , insiste sur ce point de vue … Je me rappelle en particulier d’un plan ou Suzette affirme qu’elle était en voiture sur une route dans les Cévennes pendant le mois de novembre et pendant qu’elle décrit le temps qu’il faisait , le plan change et l’on se retrouve sur la même route avec le même temps que celui décrit par la tante de Michel Gondry …... La plupart du temps,c’est elle qui fait la voix off, ce qui prouve bien que c’est vraiment son point de vue qui est adopté … Mais ce qui devient » tragique » dans le film, c’est que parfois le point de vue de Jean-Yves, son fils, et le point de vue de Suzette s’affrontent et la douloureuse complexité de leur relation apparait alors …
Sujet et personnage
La premièrepersonne que l’on suit et qui est le principal sujet du film, c’est Suzette Gondry… des la 1ere séquence (la réunion de famille) toute l’intention, tous les regards sont tournés vers elle … on la suit dans tout le film avec d’autres personnes, des anciens collègues, des anciens élèves... Le 2eme personnage principal, c’est le fils, Jean-Yves qui seconfie face a le camera , qui parle de son rapport a sa mère (qui était aussi sa maîtresse) étant petit et son rapport aujourd’hui … En fait pour résumer la situation, Il n’y a pas des personnage en définitive, Il y a un sujet et la matière de ce sujet qui s’avère finalement êtrela relation entre Suzette et son « épine dans le cœur » (Jean-Yves) …
Image et cadre Malgré quelques éléments « ludiques » ( les vêtement invisibles etc.…), l’image et le cadrage reste néanmoins beaucoup celui du documentaire traditionnel : plans de coupes, mélanges de vidéos du passées etdu présent … La chose la plus original est d’introduire le spectateur dans l’ambiance familiale du film en détruisant « l’illusion du cinéma » : Montrer comment faire un travelling avec une chaise roulante, faire intervenir le hors-champs habituel (l’ingénieur du son) dans le champ .
Son
Le son, au même titre que l’image est traité banalement …Quelques thèmes de musique joyeuse ou de balades sesuccèdent, de manière extra-diégétique, selon l’ambiance du passage du film. Quant aux dialogues, il y a beaucoup (trop) de voix off, typique du documentaire … Rien de très original donc en ce qui concerne le son …
Traitement du temps
Le temps de tournage me semble plutôt long car l’on voit des plans de Suzette dans plusieurs endroits différents , dans des écoles, dans des « vestiges »...
tracking img