Anthopologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Préface de l’anthologie

Amis lecteurs, et si vous deviez séjourner sur une île déserte, quel livre aimeriez-vous emporter dans vos bagages ? Question scabreuse certes, qui requière cependant méditation, qu’en pensez-vous ? Pourtant, pour ma part, c’est sans aucune hésitation que je choisirais une anthologie de poèmes, recueil de la diversité des écrits et des penséesdes hommes. Ce n’est pas ce à quoi vous inspiriez ? Vous pensiez au roman ou au théâtre ! J’en suis fort aise. L’occasion pour moi de vous réconcilier avec la poésie en composant une telle œuvre, vous faire voyager dans l’espace poétique… Tous illustrent, le thème pérenne de l’amour, essence même de l’homme.
Cette anthologie à été conçue en vue de démontrer que même si la déclaration amoureuse asuivi le fil des époques qu’elle traversa, elle resta néanmoins fidèle aux mêmes codes, libérant à la fois, les plus grands poètes des maux intrinsèques à leur vie, mais nous aussi, par la même occasion.

De tout temps, observateurs avisés, les poètes ont usé de leur art pour séduire leur belle. On retrouve d’ailleurs des déclarations dans les plus anciennes Odes d’Horace « Ô Lydie, par tousles dieux, Dis-moi pourquoi ces efforts de causer par ton amour ». Par là, l’un, si ce n’est le plus éminent poète grec dévoile son amour à Lydie comme je dévoile le mien à ma promise…
Je puis cependant affirmer, en parcourant un maelstrom de poèmes, que la sophistiquée Aphrodite d’Homère (colliers, pendants d’oreilles, manteaux et robe aux épithètes raffinés) est à mille lieux de la Diotimad’Hölderlin qui « se promet la jeunesse éternelle des dieux ».
J’ai donc cherché à réunir au fil des grands courants des successives époques, des œuvres dont chacune, avec sa spécificité, pourrait habiller l’amour que je porte à ma bien-aimée.

Aussi, le premier poème de l’anthologie, intitulé A l’Aimé de Sappho m’a tout de suite attiré. Il ne fut pas écrit par un homme pour une femme, maisd’une femme envers une autre, ce détail, dont je n’avais pas pris connaissance au commencement de mon œuvre n'obstrua pas mon choix, en effet je ne souhaitais que le meilleur des poèmes pour célébrer mon âme sœur de quelqu’auteur de quelque province, de quelque période qu’il provienne. « La différence ne nuit pas à la cause ». N’aurez-vous pas aimé être Sappho ? N’est-ce pas dans votre caractère ? Laprovocation, l’irrespect des préjugés ? Ils ont tenté d’étouffer son art par le blâme, mais l’obstination de cette femme me passionne… Sentinelle embusquée, écrire, la plume en bandoulière, tel un arc présentant un double visage, celui d’une arme redoutable pour ses détracteurs, mais l’arc de Cupidon pour sa bien-aimée. Ce texte, tout simplement sublime jouit non seulement d’une merveilleusemusicalité, mais il envoûte nos palais d'hydromel et de sa tiédeur, « je sens de veine en veine une subtile flamme » créant une atmosphère intime propice à la confession amoureuse. La déclaration avant-gardiste, furieuse et virulente de Sappho, puisque adressé à une autre femme, se joue donc de tous les interdits de son époque rappellera à beaucoup d’entre nous les interdits rencontrés avec la famillede l’être aimé et particulièrement le patriarche, il est pour toutes ces raisons en première place de cette anthologie. Les médisants diront que ce n’est pas de la grande littérature, que cela ne relève pas d’Homère ou de Xénophane de Colophon, je rétorquerai que comme le déclare Ezra Pound dans L’ABC de la lecture « Vous pouvez voir le mauvais critique à ce qu'il commence par parler du poète etnon du poème ». Puis je vous conseillerais de prendre une plume, d’écrire, afin de voir si vous pouvez faire guère mieux, vous pourrais à ce moment tenter un jugement personnel, écrire permet de mieux apprécier ses qualités, en les mettant en concurrence avec celles d’autrui.

Au moyen âge, les us libertins hérités de l’antiquité laissent place à l’Amour courtois. La chevalerie incite à...
tracking img