Argumentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’argumentation

Les genres argumentatifs

Présent dans presque tous les énoncés, le discours argumentatif se retrouve logiquement dans tous les genres (au théâtre : tirades, monologues…, en poésie, dans les romans, dans l’écriture épistolaire…). Il prédomine cependant dans les genres suivants :

• L’essai : c’est, d’après les dictionnaires, un ouvrage ou un long article dans lequell’auteur traite délibérément d’une question. C’est souvent un texte d’idées à la première personne où la réflexion libre s’appuie sur une expérience personnelle. (cf Les Essais de Montaigne)
• L’éloge ou le blâme : pour louer ou blâmer quelqu’un
• Les traités : ils traitent d’un sujet bien cadré ; le mot « traité » cache la nature argumentative sous une apparence d’objectivité et tente plutôtde convaincre que de persuader. De l’esprit des Lois de Montesquieu ; Traité sur la Tolérance de Voltaire.
• Le discours : longueur réduite par rapport au traité ; il est censé être prononcé devant un auditoire. Il peut faire l’éloge ou le blâme de quelqu’un, d’une situation politique. C’est un exposé méthodique à caractère didactique.
• Le dialogue : c’est un cas particulier.
Ilest une composante du roman ou du théâtre mais est aussi un genre littéraire autonome. Dans ce cas, on parle de dialogue d’idées (cf livre de méthode p.159 et 160)
Dans un dialogue, s’opposent des idées mais aussi des valeurs (morales, esthétiques, intellectuelles, pratiques…)
Le dialogue d’idées peut se présenter sous trois formes principales :
- le dialogue didactique : un deslocuteurs est en position de supériorité et détient un savoir ou une vérité qu’il communique à l’autre
- le dialogue dialectique : les interlocuteurs, en confrontant leurs points de vue, cherchent ensemble une vérité qu’ils ne maîtrisent pas au départ
- le dialogue polémique : chaque interlocuteur défend son opinion en rejetant celle de l’autre ; c’est un combat verbal.
( laprogression du dialogue est structurée par la logique des enchaînements (reprise de mots, questions-réponses), par la variation du rapport de force établi entre les interlocuteurs, et par les changements de sujet dans le contenu de la discussion.
( les registres du dialogue d’idées sont volontairement polémiques et satiriques
• manifeste : exposition d’une théorie, d’un systèmepolitique, économique, artistique…
• l’allégorie : c’est un récit concret qui suggère des abstractions, des sentiments ou des idées morales, philosophiques ou religieuses. Le récit allégorique joue avec l’étrange et le fantastique et incite à la réflexion puisqu’il faut en découvrir les correspondances ainsi que la logique sous-jacente.
• L’apologue

( Il y a donc des textes qui présententdes argumentations directes dans la mesure où ils appartiennent aux genres argumentatifs et d’autres qui son des argumentations « déguisées », indirectes.

Etudier un texte argumentatif

C’est étudier si une argumentation est efficace :

Il faut repérer

La situation d’énonciation

• le locuteur se manifeste personnellement par les indices d’énonciation, la modalisation (il estpossible, il est nécessaire, il faut…) et les marques de jugement, les modalités de phrases (injonctives=ordre, interrogatives, exclamatives
• le locuteur s’efface et emploie la 3ème personne et peu de marques directes de jugement

Il faut analyser
la stratégie argumentative
• rechercher le domaine de l’argumentation (social, politique, religieux.. ;)
• définir l’objet de ce domaine(la guerre, la violence…)
• déterminer la thèse ou les thèses
• retrouver les arguments et les types d’arguments (logique, d’autorité, par analogie)
• analyser les exemples et voir s’ils sont argumentatifs ou illustratifs
• repérer les connecteurs logiques qui mettent en valeur le raisonnement et sa progression
• les marques de présence du locuteur (subjectivité,...
tracking img