Arthur rimbaud : le dormeur du val

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (361 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le Dormeur du Val »

Intro
* Sonnet = 2 quatrains, 2 tercets
* Traduit l’horreur de la guerre, l’armée prussienne occupe Charleville (1870)
* L’un des premiers poèmes de Rimbaud,écrit à tout juste 16ans
Problématique → Un texte léger et grave (double lecture) ; Un sonnet modernisé.
Axe → Un tableau idyllique qui témoigne de t’attachement rimbaldien à la Nature.

I) Unenature omniprésente
• Un véritable tableau vivant à l’intérieur duquel la nature y est personnifiée : « la rivière chante »
• Cadre lumineux : « haillons d’argent » ; « mousse de rayons » ; « lumièrepleut » (intensité lumineuse.)
• Cadre coloré « glailleuls » + vert (« verdure » ; « herbes » ; « lit vert ») + « frais cresson bleu »
• Sur le plan olfactif, « parfums » vers 12, impression debien-être et bonheur.
= DECOR IDYLLIQUE
De plus, la nature est présentée comme dotée de sentiments : vers 11, celle-ci est personnifiée et décrite de façon maternelle ; « berce-le »

II) Ladescription d’un personnage
Ce jeune homme est « dans » la nature ; vers 6,8,9,16 → imbriqué. Vers 5, l’on découvre qu’il s’agit d’un soldat.
Dans un premier temps, il est représenté comme étantallongé/endormi :
* « bouche ouverte » v5
* « sa nuque baignant » v6
* Répétition de « dort » x3 → insistance avec le titre du poème.
* « étendu » v7 : impression de confort

Vers 14 « deuxtrous rouges au côté droit » + allitérations en « r » → Nous basculons alors dans l’horreur, dénouement très brutal.

III) Une découverte macabre

La mort est en réalité omniprésente au cœur dece poème :
* « trou »  vers 1, écho avec le vers 14
* « follement » ; traduit l’agitation de la rivière
* « bouche ouverte » ; caractéristique de la mort
* « tête nue » ; plus decasque
* « la tête baignant » ; dans le sang
* « étendu » ; corps sans vie
* « lit » = lit de mort
* Les glaïeuls évoquent les fleurs que l’on pose sur une tombe.
→ Le sommeil du...
tracking img