Arts philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2415 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philo :
I- L'IKB est un effet permettant de conserver la brillance et la luminosité au pigment qui, mélangé à l'huile de lin, avait tendance à devenir terne. Pour Klein ce fut pour la couleur Bleu, qui est la couleur emblématique de son art d'où le nom IKB (International Klein Blue).
-« L'art n'est pas de la magie ». L'art résulte du choix de la technique utilisée par le peintre (main,couteau, rouleau) et du résultat obtenu (relief, peinture lisse).
L'utilisation du rouleau est emblématique car il trouvait une distance entre la toile et l'artiste.Il ne voulait pas utiliser le pinceau parce que il y a trop de pulsions entre le pinceau et l'artiste. Chaque rouleau avait une taille et une matière différente et cela donnait un relief différent à chaquepeinture. Selon lui, « Les corps du modèle enduit de peinture conserve les qualités du rouleau sans en avoir la raideur toute mécanique ». Grâce à ses « pinceaux vivants» il conservait la maîtrise et évitait les épanchements dans ses peintures. La « présence de la chair » n'était pas présente en utilisant le rouleau. On ne distinguait donc pas les mouvements qu'il entreprenait en peignant.L'artiste à tout d'abord commencé par de l'anthropométrie(L’anthropométrie est la technique qui concerne la mesure des particularités dimensionnelles d'un homme. ).Par la suite il a élaboré plusieurs procédures, dont la plus simple consistait à poser un corps enduit de peinture sur un support. Puis a réaliser d'autres empreintes du corps enduit de peinture sur un support posé sur uncylindre. Cette technique évoque le thème du suaire. (Plus souvent appelé Suaire de Turin, le suaire est un drap en lin ancien qui montre l'image d'un homme présentant les traces de tortures physiques correspondant à un crucifiement. ) Son autre procédure est de projeter la peinture sur un modèle qui sert de pochoir, cette pratique se réfèrex aux « images négatives » qui font penser auxtraces laissées sur les murs d'Hiroshima « par les corps désintégrés sous l'effet de l'éclair atomique ».
Un monochrome est un tableau peint d'une seule couleur. Le premier monochrome d'Yves Klein fut peint en orange. L'IKB est une association entre Edouard Adam, un de ses amis ingénieur, chez Rhône-Poulenc et Yves Klein qui consiste à stabiliser une couleur.
Le but del'IKB est de faire en sorte qu'une couleur ne ''bouge'' plus, qu'elle ne perde pas de sa « luminosité, son velouté » ainsi que la couleur ne devienne pas banale et qu'elle garde son aspect originel.
Le lien qui unit l'art et la technique c'est la capture du bleu par une technique. Sa technique c'est l'IKB. Tandis que son art c'est d'utiliser uniquement la couleur bleue pour sespeintures. Il veut garder le côté originel du bleu.
Ce qui semble donner sens au geste créatif de Klein c'est les sentiments qu'il ressent à travers son art. L'art l'a rendu heureux. La couleur bleue qu'il a choisie et qui semble représenter la mer et le ciel nous donne l'impression étrange d'apesanteur et de flotaison. De plus cette couleur évoque pour lui le mystère de la vie. Atravers cette couleur il ressent les vibrations et l'energie de la vie. Le bleu lui inspire la liberté, la verité et toute puissance sur les choses et les êtres. Pour lui le bleu est l'infini. L'artiste peut révéler la beauté qu'à travers l'art car celle-ci est invisible.
{text:soft-page-break} Dario Fo 2 :
La fonction de ce type d'intermède dans l'antiquité était de divertirles spectateurs lors d'entractes afin d'abréger la longeur de la pause. Ce pouvait être des représentations entre les actes d'une pièce de théâtre (partie d'un spectacle) où un acteur jouait la comédie, faisait une danse, un couplet, un choeur de musique ou même encore des drames comiques, pouvant être extérieur à la pièce jouée préalablement.
L'intermède de Dario Fo a en...
tracking img